convertisseur

(Mot repris de convertisseurs)

convertisseur

n.m.
1. Calculette servant aux opérations de conversion entre l'euro et les anciennes monnaies nationales des pays de l'Union européenne.
2. Machine destinée à transformer une source d'énergie en courant électrique.

convertisseur

(kɔ̃vɛʀtisœʀ)
nom masculin
appareil ou logiciel qui calcule l'échange d'une monnaie contre une autre calculatrice avec convertisseur

CONVERTISSEUR

(kon-vèr-ti-seur) s. m.
Celui qui convertit des âmes à la religion qu'il croit vraie.
On n'a jamais vu de convertisseurs si zélés [VOLT., Scarmentado.]
Cette bonne œuvre [la conversion de Law] avait valu au convertisseur beaucoup d'argent [ID., Louis XIV, 37]
Le condamné pria Dieu pour le convertisseur jusqu'à l'âge de 94 ans [VOLT., ib.]
Constamment opposé au zèle amer et fanatique de la plupart des convertisseurs de son temps, il était persuadé qu'on ne devait faire usage ni de l'autorité ni même de la crainte contre ceux des réformés qui ne donnaient aucune espérance de changement [D'ALEMB., Éloges, Fléchier]
Celui qui convertit des pécheurs et les ramène à de meilleurs sentiments de religion et de morale.
Celui qui se charge des convertissements, en matières d'affaires et de monnaies.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les convertisseurs de ce temps là ne failloyent point de convertir l'ame par la terreur du feu, ou de faire convertir les corps en cendre [D'AUB., Conf. I, 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Convertir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONVERTISSEUR. Ajoutez :
    Terme de métallurgie. Le convertisseur-poire, de Bessemer, sorte de vase pour la conversion de la fonte en fer malléable ou en acier.
    M. Bessemer est arrivé à trouver ce qu'il appelle le vase à conversion, sorte de cubilot perfectionné, et que, dans le débat, on a constamment appelé le convertisseur-poire [, Gaz. des Trib. 5-6 juin 1876, p. 543, 3e col.]

convertisseur

CONVERTISSEUR. n. m. Celui qui opère ou s'efforce d'opérer des conversions religieuses. Ce missionnaire était un grand convertisseur. Il est familier.

En termes d'Électricité, il désigne un Appareil qui sert à changer la nature du courant électrique.

convertisseur


CONVERTISSEUR, s. m. [Konvêrti-ceur, 1re lon. 2e ê ouv.] Celui qui réussit dans la conversion des âmes. On apelait le Cardinal Du Perron, le grand Convertisseur: on l'a dit aussi de Pellisson. Ce mot de Convertisseur fut inventé par d'Aubigné (Théodore Agrippa), qui, le premier le dona au Card. Du Perron. La Beaum.

Traductions

convertisseur

converter, inverter

convertisseur

Konverter

convertisseur

конвертор

convertisseur

轉換器

convertisseur

변환기

convertisseur

[kɔ̃vɛʀtisœʀ] nm (ÉLECTRICITÉ, ELECTRONIQUE)converter