convi


Recherches associées à convi: convie

CONVI

(kon-vi) s. m.
Invitation.
Maisons pria d'Antin de passer chez lui ; je n'ai point pénétré le projet de ce convi [SAINT-SIMON, 376, 92]
(SAINT-SIMON écrit convy). Inusité.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Pour les quels convis [banquet] et assemblées ainsi faites les ambassadeurs d'Angleterre n'estoient point bien contens [MONSTREL., II, 182]
  • XVIe s.
    Respondez-moi quel estophe Est le grand aise à vostre avis ? Où le prenez-vous ? - En convis [repas], à boire et dormir tant qu'on peult [MAROT, IV, 157]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CONVIER ; ital. convito, repas, banquet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CONVI (kon-vi), s. m. Terme aujourd'hui inusité. Invitation.
    Maisons pria d'Antin de passer chez lui ; je n'ai point pénétré le projet de ce convi [SAINT-SIMON, 376, 92]
    (écrit dans le texte convy).

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Pour lesquels convis et assemblées ainsi faites.... les ambassadeurs d'Angleterre n'estoient point bien contents [MONSTREL., II, 182]
  • XVIe s.
    Respondez-moy, quel estophe Est le grand aise ? à vostre avis Où le prenez-vous ? en convis, â boire et dormir tant qu'on peult [MAROT, IV, 157]

ÉTYMOLOGIE

  • Ce mot paraît venir plutôt de convier que du lat. convivium ; mais, comme il a aussi le sens de repas, convier et convivium ont dû influer sur convis.