convié, ée


Recherches associées à convié, ée: convier

CONVIÉ, ÉE

(kon-vi-é, ée) part. passé.
Les personnes conviées à un festin. S. m. Celui qui est invité à un repas.
De tant de conviés bien peu suivent tes pas [ROTR., St-Gen. V, 2]
Venez souper chez moi ; nous ferons bonne vie ; Les conviés sont gens choisis, Mes parents, mes meilleurs amis [LA FONT., Fabl. I, 14]
Il manie les viandes, les remanie, démembre, déchire, et en use de manière qu'il faut que les conviés, s'ils veulent manger, mangent ses restes [LA BRUY., XI]
La joie et le plaisir de tous les conviés Attend pour éclater que vous vous embrassiez [RAC., Brit. V, 2]
Quand un des conviés, d'un ton mélancolique Lamentant tristement une chanson bachique [BOILEAU, Sat. III]
Autour du grand banquet siége une foule avide ; Mais bien des conviés laissent leur place vide Et se lèvent avant la fin [V. HUGO, Orient. 33]
Par extension, invité à. Convié à joindre la compagnie.