convoiter

(Mot repris de convoitant)

convoiter

v.t. [ du lat. cupiditas, désir ]
Désirer ardemment, avec avidité : Elle a enfin obtenu le poste qu'elle convoitait ambitionner, aspirer à ; dédaigner

convoiter


Participe passé: convoité
Gérondif: convoitant

Indicatif présent
je convoite
tu convoites
il/elle convoite
nous convoitons
vous convoitez
ils/elles convoitent
Passé simple
je convoitai
tu convoitas
il/elle convoita
nous convoitâmes
vous convoitâtes
ils/elles convoitèrent
Imparfait
je convoitais
tu convoitais
il/elle convoitait
nous convoitions
vous convoitiez
ils/elles convoitaient
Futur
je convoiterai
tu convoiteras
il/elle convoitera
nous convoiterons
vous convoiterez
ils/elles convoiteront
Conditionnel présent
je convoiterais
tu convoiterais
il/elle convoiterait
nous convoiterions
vous convoiteriez
ils/elles convoiteraient
Subjonctif imparfait
je convoitasse
tu convoitasses
il/elle convoitât
nous convoitassions
vous convoitassiez
ils/elles convoitassent
Subjonctif présent
je convoite
tu convoites
il/elle convoite
nous convoitions
vous convoitiez
ils/elles convoitent
Impératif
convoite (tu)
convoitons (nous)
convoitez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais convoité
tu avais convoité
il/elle avait convoité
nous avions convoité
vous aviez convoité
ils/elles avaient convoité
Futur antérieur
j'aurai convoité
tu auras convoité
il/elle aura convoité
nous aurons convoité
vous aurez convoité
ils/elles auront convoité
Passé composé
j'ai convoité
tu as convoité
il/elle a convoité
nous avons convoité
vous avez convoité
ils/elles ont convoité
Conditionnel passé
j'aurais convoité
tu aurais convoité
il/elle aurait convoité
nous aurions convoité
vous auriez convoité
ils/elles auraient convoité
Passé antérieur
j'eus convoité
tu eus convoité
il/elle eut convoité
nous eûmes convoité
vous eûtes convoité
ils/elles eurent convoité
Subjonctif passé
j'aie convoité
tu aies convoité
il/elle ait convoité
nous ayons convoité
vous ayez convoité
ils/elles aient convoité
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse convoité
tu eusses convoité
il/elle eût convoité
nous eussions convoité
vous eussiez convoité
ils/elles eussent convoité

CONVOITER

(kon-voi-té) v. a.
Désirer avidement. Il ne faut point convoiter le bien d'autrui. Absolument.
Voilà comment j'appris à convoiter en silence, à me cacher, à dissimuler, à mentir, à dérober enfin [J. J. ROUSS., Confess. I]
En particulier, désirer une femme.
Vous épousez ma fille, et convoitez ma femme [MOL., Tart. IV, 7]
Absolument.
La chair convoite contre l'esprit [BOSSUET, Dang. 1]
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte ; Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte [MOL., Tart. III, 2]

PROVERBE

    Qui tout convoite tout perd.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Mais li vilains dit plainement : Que qui tot coveite tot pert [BENOÎT, t. I, p. 414, V. 9597]
    Naboth de Jezrael out une vigne veisine e mult près del paleis lu rei Achab ; e li reis la cuveitad [, Rois, 329]
  • XIIIe s.
    Car fors à estre as chans [champs] mout durement [elle] convoite [, Berte, XXIX]
    Cascuns estoit convoitans et desirans de conquerre ses anemis [H. DE VALENC., VI]
    Qui tout convoite tout piert [, Chr. de Rains, 238]
    Quant li quens Ferrans l'oï ensi parler, si le creut come fols que il fu, et convoita la terre, et quida trop grant cose de soi [, ib. 144]
    Voir dist li livres et savoir : Qui tot covoite trestot pert [, Ren. 14391]
    Sachiés que nul à droit n'i va, Ne n'a pas entencion droite, Qui sans plus delit y convoite [, la Rose, 4440]
    Car c'est la riens [chose] qu'il plus convoite [, ib. 3310]
    Et si disons noz de celles desqueles la compaignie est convoitie por lor joneche ou por lor biaté [BEAUMANOIR, 41]
    Il covoita à oïr lor canchons et à veir quix gens c'estoient [ID., LXIX, 21]
    Ne convoite pas sus ton peuple, ne charge pas de toute [maltôte] ne de taille [JOINV., 300]
  • XIVe s.
    Affin que, par la resgarder, l'en ne fust tempté de la [Hélène] convoiter, car elle estoit très belle [ORESME, Eth. 55]
    Comme il se fait mauvais meller de larrechin, Ne convoitier aussi la femme à son voisin [, Baud. de Seb. VII, 742]
    Quand ung bon esprevier a chacié une aloe bas et hault, et il l'a laissie si hault comme on puet regarder, et ung autre esprevier la convoitte et on le laisse aler.... [, Modus, f° CI]
  • XVe s.
    Et le roi leur envoyoit grand et grand argent pour payer leurs frais et despartir à ces seigneurs d'Allemagne qui ne convoitoient autre chose [FROISS., I, I, 66]
    Tel convoite qui a assez [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 420]
  • XVIe s.
    À qui suffit ce que Dieu donne, Plus a que tel porte couronne ; Fol est qui convoite autrui terre Pour tousjours demeurer en guerre [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 230]
    Qui plus a plus convoite [ID., ib. p. 402]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, cowèter ; provenç. cobeitar, cubitar ; catal. eopdiciar ; espagn. codiciar ; portug. cubicar ; ital. cubitare ; mot formé du bas-latin cupiditia (voy. CONVOITISE).

convoiter

CONVOITER. v. tr. Désirer avec convoitise. Convoiter ardemment. Convoiter les richesses. Convoiter le bien d'autrui.

convoiter

Convoiter, Appetere, Auere, Cupere, Concupere, Concupiscere, Expetere.

Fort convoiter, Auide appetere, Percupere, Recupere, Cupiditate ardere.

Convoiter ardemment quelque chose, Sitire.

Convoiter si ardemment un gain qu'il semble à voir qu'on l'ait, Deuorare spe lucrum.

Convoiter desmesuréement, Cupide cupere.

Convoiter par avarice, Appetere per auaritiam.

Convoiter la guerre, Desyderare hostem.

Convoitant, Cupiens, Expetens.

Convoité, Cupitus, Concupitus, Desyderatus.

Synonymes et Contraires

convoiter

verbe convoiter
Désirer ardemment une chose.
Traductions

convoiter

covet, envyהתאווה (התפעל), חמד (פ'), נתן עינו ב-, נתן עיניו ב-, עגב (פ'), תאב (פ'), חָמַד, הִתְאַוָּה, תָּאַב, עָגַבbegeren, benijdenيَحْسُدُzávidětmisundebeneidenφθονώenvidiarkadehtiazavidjetiinvidiareうらやむ부러워하다misunnepozazdrościćinvejarзавидоватьavundasริษยาhasetlenmekghen tị羡慕 (kɔ̃vwate)
verbe transitif
désirer avoir

convoiter

[kɔ̃vwate] vt → to covet