convoyer

(Mot repris de convoyèrent)

convoyer

v.t. [ du lat. viare, faire route ]
Accompagner pour protéger ou surveiller des biens, des personnes, des véhicules : La gendarmerie convoiera tous les camions d'euros jusqu'à la banque escorter

convoyer

(kɔ̃vwaje)
verbe transitif
accompagner pour protéger convoyer des fonds convoyer une troupe

convoyer


Participe passé: convoyé
Gérondif: convoyant

Indicatif présent
je convoie
tu convoies
il/elle convoie
nous convoyons
vous convoyez
ils/elles convoient
Passé simple
je convoyai
tu convoyas
il/elle convoya
nous convoyâmes
vous convoyâtes
ils/elles convoyèrent
Imparfait
je convoyais
tu convoyais
il/elle convoyait
nous convoyions
vous convoyiez
ils/elles convoyaient
Futur
je convoierai
tu convoieras
il/elle convoiera
nous convoierons
vous convoierez
ils/elles convoieront
Conditionnel présent
je convoierais
tu convoierais
il/elle convoierait
nous convoierions
vous convoieriez
ils/elles convoieraient
Subjonctif imparfait
je convoyasse
tu convoyasses
il/elle convoyât
nous convoyassions
vous convoyassiez
ils/elles convoyassent
Subjonctif présent
je convoie
tu convoies
il/elle convoie
nous convoyions
vous convoyiez
ils/elles convoient
Impératif
convoie (tu)
convoyons (nous)
convoyez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais convoyé
tu avais convoyé
il/elle avait convoyé
nous avions convoyé
vous aviez convoyé
ils/elles avaient convoyé
Futur antérieur
j'aurai convoyé
tu auras convoyé
il/elle aura convoyé
nous aurons convoyé
vous aurez convoyé
ils/elles auront convoyé
Passé composé
j'ai convoyé
tu as convoyé
il/elle a convoyé
nous avons convoyé
vous avez convoyé
ils/elles ont convoyé
Conditionnel passé
j'aurais convoyé
tu aurais convoyé
il/elle aurait convoyé
nous aurions convoyé
vous auriez convoyé
ils/elles auraient convoyé
Passé antérieur
j'eus convoyé
tu eus convoyé
il/elle eut convoyé
nous eûmes convoyé
vous eûtes convoyé
ils/elles eurent convoyé
Subjonctif passé
j'aie convoyé
tu aies convoyé
il/elle ait convoyé
nous ayons convoyé
vous ayez convoyé
ils/elles aient convoyé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse convoyé
tu eusses convoyé
il/elle eût convoyé
nous eussions convoyé
vous eussiez convoyé
ils/elles eussent convoyé

CONVOYER

(kon-vo-ié ; d'autres prononcent convoi-ié) , je convoie, tu convoies, il convoie, nous convoyons, vous convoyez, ils convoient ; je convoyais, nous convoyions, vous convoyiez, ils convoyaient ; je convoyai ; je convoierai ; je convoierais ; que je convoie, que nous convoyions, que vous convoyiez, qu'ils convoient ; que je convoyasse ; convoyant ; convoyé v. a.
Terme de guerre et de marine. Accompagner, escorter un convoi. Convoyer un train d'artillerie. Convoyer des navires.
Par extension et familièrement.
À grands coups de gaule Le pèlerin vous lui froissa l'épaule, De horions laidement l'accoutra, Jusqu'au logis ainsi le convoya [LA FONT., Coc.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    De ce [je] sui moult deceüe, Que [je] ne fui au convoier [je ne convoyai pas mon amant] [, Couci, Dame de Faiel]
    Rogiers del Punt l'Evesque les aveit coveiez, E à faire le mal les ad mult enticiez [excités] [, Th. le mart. 136]
    Tut li poples de Juda out le rei cunveied, mais ces de Israel n'i furent pas venud [, Rois, 196]
    Bernier monta, Gautiers tint l'estrier ; Demie liue le prist à convoier [, Raoul de C. 187]
  • XIIIe s.
    Fille, dist la royne, je vous convoierai [, Berte, VII]
    Et [que] sa très douce mere en tel lieu me convoit.... [, ib. XXVIII]
    Li rois la convoia de là jusqu'à Sanlis [, ib. XCIX]
    Atant repaira freres Garins, et li quens Renous le convoia une pieche [, Chr. de Rains, p. 145]
    Se mi oil mon cuer ne convoient, Ge ne pris [estime] riens quanque il voient [, la Rose, 2316]
    Or n'i a-il voie qu'une, Quar l'autre voie avoiera ; Fols est qui la convoiera [RUTEB., II, 156]
    Lors me dit le legat, que je le convoiasse jusques à son hostel [JOINV., 282]
  • XVe s.
    Le roi leur donna, qui les fit convoyer [escorter] jusques outre le dit pont de Nieuloy [FROISS., I, I, 318]
    Ainsi [les habitants de Calais] vinrent jusques à la porte, convoyés en plaintes, en cris et en pleurs [ID., I, I, 321]
    Et il les fit convoyer seurement par ses gens par le pays de Grece [, Bouciq. I, ch. 15]
  • XVIe s.
    Il fut honorablement accompagné et convoyé par tout le peuple romain jusques en sa maison [AMYOT, P. Aem. 14]
    Il fut creé proconsul, et convoyé au camp à Nole [ID., Marcel. 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Com, et voie.

convoyer

CONVOYER. (Il se conjugue comme BROYER.) v. tr. Accompagner, escorter. Il n'est guère usité qu'en termes de Marine et de Guerre. Convoyer des navires marchands. Convoyer un train d'artillerie.

convoyer

Convoyer aucun, Deducere aliquem. Liu. lib. 23.

Convoyer aucun par honneur, Deducere.

Convoyer de la maison quelqu'un, Deducere de domo aliquem.

Convoyer quelqu'un s'en allant en la maison, Prosequi descedentem domum: Et convoyer un qui s'en va, Prosequi proficiscentem. Liuius. lib. 22.

Qui a accoustumé de convoyer un grand seigneur, ou magistrat quand il part hors de son logis, Deductor.

convoyer


CONVOYER, v. a. [Kon-voa-ié: 1re lon. 3e é fer.] Il ne se dit qu'en termes de Marine; Convoyer des Vaisseaux. Voyez CONVOI, n°. 2°.

Synonymes et Contraires

convoyer

verbe convoyer
Accompagner un convoi.
Traductions

convoyer

convoy

convoyer

[kɔ̃vwaje] vt → to escort