convulsif, ive

CONVULSIF, IVE

(kon-vul-sif, si-v') adj.Terme de médecine.
Qui peut donner des convulsions. Des causes convulsives.
Toujours troublé de fureurs convulsives, De mon plancher ébranler les solives [J. B. ROUSS., Épît. I, liv. I, Aux muses.]
Qui se fait avec convulsions ; qui est accompagné de convulsions. Toux convulsive.
Si j'excellais en l'art où je m'applique, Et que l'on pût tout réduire à nos sons, J'expliquerais par raison mécanique Le mouvement convulsif des frissons [LA FONT., Quinquina, I]
Par extension, accompagné de violents mouvements musculaires.
Leurs maladies [des enfants] sont pour la plupart de la classe des convulsives [J. J. ROUSS., Ém. I]
Tous ses mouvements étaient convulsifs [FÉN., Tél. XX]
J'errais à grands pas par la chambre sans savoir ce que je faisais, avec des exclamations interrompues et dans un mouvement convulsif dont je n'étais pas le maître [J. J. ROUSS., Hél. V, 5]
Fig.
....La paix convulsive et souvent assassine Nous prépare aux horreurs de la guerre intestine [ARNAULT, Marius à Mint. I, 3]
Dans les deux gouvernements dont j'ai d'abord parlé on manque de mouvement ; dans la démocratie il est continuel et souvent convulsif [CONDILLAC, Études hist. I, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CONVULSÉ.