coquelourde

(Mot repris de coquelourdes)

COQUELOURDE

(ko-ke-lour-d') s. f.
Nom vulgaire de l'anémone pulsatille et de différentes plantes parmi lesquelles on distingue la lychnide coronaire, l'héliotrope du Pérou, l'hépatique des jardins.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Contrefaisant la coquelourde Soubz un malicieux abit [CH. D'ORL., Rondel. 29]
  • XVIe s.
    Souventes fois s'esbat et rit à planter une gente bourde, Contrefaisant la coquelourde Soubz un malicieux habit [, Departie d'amours, p. 279, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • D'après Bourdelot, de coque lourde, à cause que la coque en est plus lourde que celle d'autres fleurs ; d'après Ménage, de cloka lurida, clochette foncée, parce que les fleurs en sont jaunes. Ce qui ajoute à l'incertitude, c'est que coquelourde a dans l'historique un sens tout différent et assez mal déterminé.

coquelourde

COQUELOURDE. s. f. Nom vulgaire d'une espèce d'anémone.

Il se dit également, parmi les Jardiniers, d'Une autre plante qui sert à l'ornement des parterres.