coquet


Recherches associées à coquet: coquette

coquet, ette

adj. [ de 1. coq ]
1. Qui cherche à plaire par sa toilette, son élégance ; bien mis : C'est un homme coquet élégant, soigné ; débraillé, négligé
2. Qui a un aspect plaisant, soigné, élégant : Appartement coquet agréable, charmant ; commun pimpant ; quelconque
3. Fam. Se dit d'une somme d'argent assez considérable : Des revenus coquets confortable, important ; maigre, médiocre
n.
Personne coquette, qui cherche à plaire, à séduire ; charmeur.

coquette

n.f.
Au théâtre, rôle de jeune femme séduisante : Elle a toujours joué les coquettes.

COQUET2

(ko-kè) s. m.
Petit bateau de rivière, amenant des marchandises de Normandie à Paris.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il n'y eut autre dommage sur les dits François, fors qu'en un coquet où estoient douze hommes de guerre, lequel effondra, et pour ce en noya neuf, qui fut grand dommage [A. CHARTIER, Hist. de Charles VI et VII, p. 245, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de coque ou coche, bateau (voy. COCHE 1).

coquet

COQUET, ETTE. adj. Qui use de coquetterie. Des manières coquettes. Une femme coquette, fort coquette.

Il signifie par extension Qui est recherché dans sa toilette. Ce jeune homme est très coquet. Par extension, Mise coquette. Petit chapeau coquet.

Il se dit encore des Choses qui ont un aspect élégant, plaisant. Appartement coquet. Une villa coquette.

Il s'emploie souvent comme nom. Faire le coquet. Il se dit surtout en parlant des Femmes. C'est une vraie coquette. Le manège d'une coquette. Une coquette fieffée. Une vieille coquette.

En termes de Théâtre, La grande coquette, La comédienne qui joue certains grands rôles de femme dans la comédie de caractère. On dit aussi Jouer les coquettes.

coquet

Un coquet, petit vaisseau de mer.

coquet


COQUET, ETTE, adj. et subst. COQUETER, v. n. COQUETTERIE, s. f. [Kokè, kète, koketé, kèterie: 2e è moyen, excepté au 3e où il est muet: pénult. long. au dern. — Richelet écrit coquetter: il ne croyait donc pas l'e muet: il l'est pourtant: il ne faut donc mettre qu' un t. Devant l'e muet, l'e devient moyen, et l' on met deux tt: elle coquette et coquettera.] Coquet se dit de celui qui fait le galant, qui cherche à plaire à plusieurs persones. Coqueter, c'est être ou faire le coquet, la coquette. Coquetterie est l'afèterie d'une persone coquette. "Homme coquet, femme coquette, esprit coquet; manières coquettes. — Et substantivement~. "C'est un coquet, une vraie coquette. Elle ne fait que coqueter; elle coquette tout le jour. — Dire, faire des coquèteries: il y a bien de la coquetterie dans tout ce qu'elle dit, dans tout ce qu'elle fait. Ces trois mots se disent sur-tout des femmes. = Il se disent, au figuré, des Auteurs et des ouvrages d'esprit. L'Ab. Sabatier, parlant des Prédicateurs modernes, dit: "C'est le plus souvent une afectation d'esprit, une afetterie de langage, une coquetterie d'expressions, qui dégraderoient les matières qu'ils traitent, si les Grands Maîtres ne les avoient mises à l'abri du tort qu'ils pourroient leur faire. Art. Bourdalouë.

Synonymes et Contraires

coquet

adjectif coquet
1.  Dont l'aspect est soigné.
2.  Familier. Se dit d'une forte somme.
Traductions

coquet

(kɔkɛ)

coquette

kokett, gefallsüchtig, affig, eitelcoquettish, tidy, cunning, cute, daintybehaagziek, koket, aanzienlijk, aardig [ding], chic, elegant, leuk, vrij groot [getal], aardigגנדרני (ת), קוקטי (ת)behaagsiekcoquetakoketacoquetacarino, civettone, civettuolo (kɔkɛt)
adjectif
1. qui veut plaire Elle est très coquette : elle se maquille tous les jours.
2. joli, bien arrangé un appartement coquet

coquet

[kɔkɛ, ɛt] adj
(= qui a la goût de la toilette) → clothes-conscious
(= joli) → pretty
la coquette somme de ... → the tidy sum of ...