coquillé, ée

COQUILLÉ, ÉE

(ko-ki-llé, llée, ll mouillées) part. passé.
Formé en façon de coquille.
Une fois que la dentelle.... sera coquillée en volants, froncée en manchettes.... [CH. BLANC, l'Art dans la parure, p. 285]
Rempli de coquilles.
Le fond [de l'étang de Berre] en est de bonne tenue, vase grise et coquillée [, Journ. offic. 6 sept. 1874, p. 6400, 1re col.]