corde

corde

n.f. [ lat. chorda, gr. khordê, boyau ]
1. Assemblage de fils textiles ou synthétiques, tordus ensemble pour former un fil plus épais, un câble : Nous avons besoin d'une grosse corde pour tirer la voiture en panne. Grimper à la corde. Tendre la corde d'un arc. Une corde à linge en plastique.
2. Fil de boyau, de Nylon ou d'acier tendu sur la table d'un instrument de musique et qui rend un son en vibrant : Les instruments à cordes. Les cordes peuvent être frottées (violon, violoncelle), pincées (guitare, clavecin) ou frappées (piano).
3. En géométrie, segment de droite délimité par les extrémités d'un arc de cercle.
4. Limite intérieure d'une piste de course : Il a pris le virage à la corde au plus court
5. Supplice de la pendaison : Il mérite la corde.
Avoir plusieurs cordes à son arc,
avoir plusieurs moyens de parvenir au but que l'on s'est fixé.
Corde à sauter,
corde munie de poignées, qui sert à l'entraînement des sportifs ou comme jeu d'enfant.
Corde lisse, corde à nœuds,
cordes servant à se hisser à la force des bras.
Corde vocale,
chacun des deux ligaments inférieurs de la glotte, qui se tendent plus ou moins pour produire la voix : Les chanteurs prennent soin de leurs cordes vocales.
Être, ne pas être dans les cordes de qqn,
être, ne pas être de sa compétence.
Il pleut ou il tombe des cordes,
il pleut très fort, à verse.
La corde sensible,
ce qui, chez qqn, constitue un point vulnérable, une source d'émotion : En lui disant qu'elle fera une économie, vous touchez la corde sensible !
Sur la corde raide,
dans une situation délicate, périlleuse : En fin de mois, ils sont toujours sur la corde raide.
Tirer sur la corde,
abuser d'une situation, de la patience de quelqu'un.
Usé jusqu'à la corde,
très usé : Un manteau usé jusqu'à la corde ; fig., éculé, rebattu : Cette plaisanterie est usée jusqu'à la corde.

cordes

n.f. pl.
1. Instruments de musique à cordes frottées (violon, alto, violoncelle, contrebasse).
2. Tamis de cordes entrecroisées d'une raquette : Des cordes en boyau.
3. Enceinte d'un ring de boxe, de catch, qui sert de garde-corps.

CORDE

(kor-d') s. f.
Terme de musique. Partie de boyau de mouton nettoyée, tendue, séchée et préparée pour être montée sur certains instruments tels que violon et guitare ; et aussi fil de métal passé par les filières qu'on monte sur certains instruments tels que la harpe, le piano, etc. Corde de boyau ou corde à boyau.
Cordes de boyaux, le cent pesant estimé à 30 livres [, Déclar. du roi, nov. 1640, tarif]
Dirions-nous que les cordes d'un violon seraient venues d'elles-mêmes se ranger sur un bois ? [FÉNEL., Exist. VI]
Je mets sous ses yeux un instrument à cordes [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Nous croyons entendre des fables, lorsqu'on nous dit que, chez les Grecs, une corde ajoutée à la lyre était une innovation politique ; que les sages même en auguraient un changement dans les mœurs, une révolution dans l'État [MARMONT., Élém. litt. t. XIX, p. 312, dans POUGENS]
Flatter la corde, la toucher légèrement. Double corde, manière de jouer du violon ou du violoncelle, en touchant deux cordes à la fois et en faisant ainsi deux parties différentes. La double corde produit souvent beaucoup d'effet. Fig.
Voltaire a brisé la corde la plus harmonieuse de sa lyre, en refusant de chanter cette armée de martyrs [CHATEAUB., Génie, II, I, 5]
Il faudrait être insensé pour rejeter un culte qui a ajouté de nouvelles cordes à l'âme [ID., ib. II, III, 4]
La grosse corde, le sol argenté du violon, le sol et l'ut argentés du violoncelle. Fig. Toucher la grosse corde, parler de ce qu'il y a de principal dans une affaire. La grosse corde, le principal personnage.
M. de Turenne était dans le moment la grosse corde du parti [RETZ, II, 307]
Toucher la corde sensible, parler de ce qui intéresse le plus.
Il ne faut point toucher à cette corde-là [MOL., les Am. magn. I, 2]
Il faut toucher cette corde délicatement [BOSSUET, Lett. quiét. 416]
En causant, je touchai sa corde favorite, l'érudition [DIDER., Sat. sur les caractères.]
Dans l'ancienne musique, violon à cordes avalées, violon accordé à la quarte. Terme d'anatomie. Cordes vocales, les ligaments inférieurs de la glotte. Cordes sonores, petits conduits membraneux que contiennent les canaux demi-circulaires de l'oreille interne. Notes de la gamme. La voix de ce chanteur est belle dans les cordes élevées. La corde fondamentale. Dans l'accord de septième, sol si ré fa, sol tout seul est la corde fondamentale.
Tortis fait de matière textile. La corde d'un puits, d'une cloche. Mettre une chose en corde, lui donner la forme d'une corde. Tabac en corde. Fig. Si la corde ne rompt, c'est-à-dire si les moyens employés pour réussir ne manquent pas.
Nous allons voir beau jeu si la corde ne rompt [MOL., l'Étour. III, 10]
Un dauphin [fils de Louis XIV] qui n'a jamais été rien ni de rien, et sur qui la corde a cassé de tant d'espérances, de craintes et de projets [SAINT-SIMON, 295, 28]
Tirer sur la même corde, agir de concert. Corde sans fin, la corde qui entoure la roue des tours, des rouets à filer, etc. Corde nouée, ou corde à nœuds, grosse corde garnie de nœuds pour monter le long des murs. Corde se dit aussi d'une corde qu'on suspend en guise de rampe dans un escalier. Tenez bien la corde. Ne lâchez pas la corde. Corde dont les enfants se servent pour sauter, soit que, tenant un des bouts dans chaque main, ils la fassent rapidement passer sous leurs pieds, soit que, deux personnes tenant chacune un bout et la faisant tourner, l'enfant saute à chaque tour. Sauter à la corde. Acheter une corde. Terme de marine. Corde de défense, paquet de grosses cordes pour rompre le choc ou empêcher les avaries. Naviguer à mâts et à cordes, naviguer vent arrière avec toutes les voiles serrées. Terme de pêche. Maîtresse corde, la plus forte de celles dont on se sert pour pêcher aux cordes. Pêcher aux cordes, pêcher avec une longue corde à laquelle on attache des lignes. Terme de manége. Grande longe que l'on tient à l'entour du pilier où le cheval est attaché pour le faire manœuvrer. Faire donner un cheval dans les cordes, le dresser à sauter. Fig. et bassement. Chier des cordes, aller péniblement à la selle.
Corde de jeu de paume, grosse corde tendue au milieu du jeu de paume et garnie de filets jusqu'en bas pour arrêter la balle qui ne passe pas par-dessus. Friser la corde. Mettre sous la corde. Fig. Cette affaire a passé à fleur de corde, il s'en est peu fallu qu'elle n'échouât. Fig. Friser la corde, courir un grand danger, être au moment de périr, de se ruiner ou de faire quelque mauvaise affaire.
Corde qui, dans les hippodromes, sert à limiter le champ dans lequel courent les chevaux. Tenir la corde se dit de l'écuyer qui, dans une course de chevaux, est le plus près de la corde. Il tient, il a gagné, il a perdu la corde. Et fig. Tenir la corde se dit d'une personne qui a une avance ou un avantage sur les autres.
Corde d'estrapade, corde avec laquelle on guindait ceux qui étaient condamnés à avoir l'estrapade. Donner trois coups de corde à quelqu'un, le guinder trois fois en haut et le laisser retomber de sa pesanteur à un pied de terre. On a dit aussi trait de corde pour coup d'estrapade.
Gros câble tendu en l'air sur lequel certains bateleurs font des exercices. Danseur de corde. Danser sur la corde, marcher, sauter, courir ou danser sur une corde tendue à une hauteur plus ou moins grande. Et fig. Être engagé dans quelque chose de hasardeux.
Corde qu'on met aux arcs et aux arbalètes. Tendre la corde.
Commençons dans deux jours, et mangeons cependant La corde de cet arc : il faut que l'on l'ait faite De vrai boyau.... [LA FONT., Fabl. VIII, 27]
Fig. Avoir deux cordes, plusieurs cordes à son arc, plus d'une corde à son arc, avoir plusieurs ressources. Terme de géométrie. La corde d'un arc, la ligne droite qui joint les deux extrémités de cet arc.
Pour le faire [passer l'Escaut], Vendôme suivait la corde, qui était très courte ; pour l'empêcher, Marlborough avait à marcher sur l'arc fort étendu et courbé [SAINT-SIMON, 203, 107]
Un bras de mer forme comme la corde de l'arc des montagnes [CHATEAUB., Itin. 156]
Terme de vénerie. Demi-corde, endroit fourré de bois, où se réfugient les bêtes fauves.
Terme d'horlogerie. Corde de montre, corde de boyau qu'on mettait autrefois aux montres et qui servait à tendre le grand ressort ; elle est aujourd'hui remplacée par une petite chaîne en acier. Cette montre est au bout de sa corde. Terme de relieur. Ficelles de diverses grosseurs dont les relieurs se servent pour faire les nervures des livres qu'ils relient. Corde à feu, mèche de corde servant à mettre le feu aux artifices.
Corde pour étrangler ou pendre ; mort par la strangulation ; supplice de la potence.
Sans nulle miséricorde, Je serais digne de la corde [RÉGNIER, Mac.]
Un traître qui.... Par argent ou faveur s'est sauvé de la corde [ID., Sat. V]
C'est avec la corde, le fer ou le poison qu'on ôte pour l'ordinaire la vie aux coupables [BARTHÉL., Anach. ch. 19]
Quoi ! dit-il, sans mourir je perdrai cette somme ! Je ne me pendrai pas ! Et vraiment si ferai, Ou de corde je manquerai [LA FONT., Fabl. IX, 16]
La corde au cou, dans l'attitude d'un criminel qui va être pendu ; et fig. sans condition, à merci.
Édouard III exigea que six bourgeois vinssent lui demander pardon la corde au cou [VOLT., Mœurs, 75]
Mettre la corde au cou à quelqu'un, le perdre, le ruiner.
En l'écoutant seulement [le projet de Georges et du Régent], disait Alberoni, elle [la Hollande] se mettait la corde au cou [SAINT-SIMON, 500, 42]
Filer sa corde, se livrer à des actes qui doivent conduire à la potence, qui doivent mener à la ruine. Il a frisé la corde, se dit d'un homme qui a échappé à grand'peine à la potence, à une condamnation capitale. Cette locution provient d'une confusion avec friser la corde du jeu de paume. Se racheter de la corde, corrompre le juge de manière à échapper à une juste condamnation.
Justice est sans miséricorde à l'égard d'un petit larron ; Mais au gros elle fait pardon, Quand il se peut racheter de la corde [, dans RICHELET]
Avoir de la corde de pendu dans sa poche, se dit de celui qui gagne toujours, qui a constamment du bonheur ; locution tirée d'une vieille et absurde superstition qui attribue à la corde de pendu des vertus magiques. Un homme de sac et de corde, un vrai scélérat, un homme capable de tout, ainsi dit parce qu'on pendait avec la corde ou noyait dans un sac les scélérats.
10° Terme de tisserand. Fil dont une étoffe est tissue. Ce drap a la corde fine. Habit usé jusqu'à la corde. Fig. Cela est usé jusqu'à la corde, cela est rebattu à satiété.
C'est un homme qui est de mise un quart d'heure de suite, qui le moment d'après baisse, dégénère et perd le peu de lustre qu'un peu de mémoire lui donnait, et montre la corde [LA BRUY., II]
Cet homme montre la corde, laisse voir l'embarras de sa position, de ses affaires.
Vos soins sont usés, on voit la corde [SÉV., 151]
Le prétexte étant si mince, on voyait la corde et le fond [ID., 158]
Le roi montra la corde [ce qui le blessait] par le refus chagrin qu'il fit tout net à Monsieur [d'employer à la guerre le duc de Chartres] pour qu'on ne lui en parlât plus [SAINT-SIMON, 91, 203]
11° Mesure de bois à brûler, qu'on prenait avec une corde et qui équivaut à peu près à quatre stères. La corde de Paris valait 3,8 stères ; la corde de grand bois 4,4, et la corde de port 4,8. Une corde de bois. Bois de corde qui se nomme à présent bois de stère, le bois qui se mesure, à la différence des fagots, falourdes, etc. qu'on achète au nombre.
12° Terme d'anatomie. Corde du tympan, rameau du nerf vidien qui s'introduit dans la caisse du tympan. Terme de pathologie. Engorgement oblong et plus ou moins douloureux de l'urèthre, qui survient souvent dans la blennorrhagie. Tension d'un muscle causée par quelque lésion. Il avait mal au bras et y sentait une corde qui le gênait. Terme de vétérinaire. Corde de farcin, engorgement des vaisseaux lymphatiques sous-cutanés, qui ressemble à une corde.
13° Nom, au billard, de deux clous placés sur les deux bandes des côtés, en deçà desquels un joueur doit placer sa bille pour commencer à jouer.
14° Un des noms de la lamproie.
15° Sous corde, loc. adv. qui, dans le commerce, signifie en ballot, sans défaire la corde qui lie le ballot, par opposition à en détail, pièce à pièce.
Leur avons permis de vendre des bas par sixains entiers et sous corde, [, Lettr. pat. 26 janvier 1735]

PROVERBES

  • Il ne faut point parler de corde dans la maison d'un pendu, c'est-à-dire il ne faut point parler en une compagnie d'une chose qui puisse faire à quelqu'un un secret reproche.
  • Le fouet et la corde en sont dehors, se dit d'une affaire épineuse sans doute, mais où il n'y a point de peine afflictive à craindre, d'extrême danger à courir.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    D'enfer puet saint iglise les portes depecier ; N'est mie sages hum qui la volt trebuchier ; Semble humme qui à corde volt le mund jus sachier [, Th. le mart. 85]
    Les cordes de enfern me unt lied, e les laz de mort m'unt saisid [, Rois, 205]
  • XIIIe s.
    [Ils] lui ont mis cele corde, ce fu grant cruauté [, Berte, X]
    Biaus fillues [filleul], faites prendre une corde, et le [la] me faites mettre entour le col [, Chr. des Rains, p. 43]
    Nus cordier ne puet ne ne doit nule corde faire de quelque maniere que ele soit.... [, Liv. des mét. 41]
    Feme sait moult de renart ; Deux cordes a en son arc [, Ms. de poésies fr. avant 1300, t. II, p. 723, dans LACURNE]
  • XIVe s.
    Lors te souviengne de celle mort, Et te gard d'aler en son port, Et te gard bien qu'elle ne te morde, Ne qu'à ton coul mecte la corde [, Le liv. du bon Jeh. 4229]
  • XVe s.
    Car les exemples anciens Nous sont et cordes et liens De nous garder des grans perils Que nous trouvons, par leurs escripts [E. DESCH., Poésies mss f° 529, dans LACURNE]
    Car sa doulce misericorde De justice attrempe la corde, Afin que trop griement ne fiere [, Mir. de Ste Genev]
    Or nous trayons donc sur Aele, respondirent les deux chevaliers, et ainsi nous aurons deux cordes à un arc [FROISS., II, III, 79]
    Qui plus despend que n'a vaillant, Il fait la corde à quoy se pend [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 402]
  • XVIe s.
    Il y aura beau jeu, si la chorde ne rompt [RAB., Pant. IV, 5]
    Des boyaulx on fera chordes de violons et herpes [ID., ib. 6]
    Tu n'as cousteau, serpe ne serpillon, Qui sceust coupper corde, ne cordillon.... [MAROT, II, 43]
    La royne tenoit pour criminels tous ceux qui touchoient cette corde [D'AUB., Hist. I, 96]
    D'assieger et prendre le roi dedans Dieppe, ou lui faire quitter la partie et s'embarquer pour gagner l'Angleterre : à la verité c'eust esté perdre le roiaume qui estoit sous la corde [ID., ib. III, 218]
    Curio, qui defendoit pour lors le party de Caesar, tira à sa corde Antonius [AMYOT, Anton. 7]
    Comme ce cordier là que l'on paint en la description des enfers, laisse consumer à un asne paissant auprès de luy, autant de chorde de genest, comme il en peult plier et tordre [ID., De la tranq. d'âme, 30]
    Corde triplée est de durée [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 164]
    À gros larron grosse corde [COTGRAVE, ]
    À longue corde tire qui mort d'autrui desire [ID., ]
    La lieue de Bourgogne contient cinquante portées de longueur, la portée douze cordes, la corde douze aulnes de Provins, l'aulne deux pieds et demi, le pied douze poulces [, Coust. génér. t. I, p. 915]
    Persista toujours en ses denegations ; à raison de quoy il ordonna qu'il fust mis à la corde ; mais plus on luy bailloit la question forte et cruelle, plus se rendoit opiniastre [, Nuits de Straparole, t. II, p. 299, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, coide ; provenç. et ital. corda ; espagn. cuerda ; du latin chorda, proprement boyau, puis corde à boyau, puis corde en général.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CORDE. Ajoutez :
    15° Terme de turf. La corde qui entoure la piste du côté intérieur. Le côté de la corde est un avantage pour le jockey qui s'en trouve rapproché, à cause de la forme circulaire de la piste ; aussi les places se tirent au sort. Tenir la corde, être du côté de la corde.
    16°
    Dans le commerce, corde d'éponges, une certaine quantité d'éponges liées ensemble, [, Journ. offic. 31 mai 1872, p. 3646, 1re col.]
    17°
    Arbre à cordes, plusieurs figuiers des îles Mascareignes, dont l'écorce sert à faire des liens [BAILLON, Dict. de bot. p. 247]

corde

CORDE. n. f. Tortis fait ordinairement de chanvre et quelquefois de coton, de laine, de soie, d'écorce d'arbres, de poil, de crin, de jonc et d'autres matières pliantes et flexibles. Corde à trois cordons. Filer, tordre une corde. Attacher, serrer avec une corde. Cela était pendu à une corde, lié d'une corde. Tendre une corde. Étendre du linge sur une corde, sur des cordes. Corde à puits. Corde à sauter. Sauter à la corde. Échelle de corde.

Tabac en corde, Tabac roulé à la façon d'une corde et qu'on coupe par bouts pour chiquer.

Tenir la corde, Se tenir le plus près possible de la corde qui borde une piste sur laquelle courent des chevaux. Il signifie figurément Avoir de l'avance, de l'avantage sur ses concurrents.

Il se dit aussi d'un Gros câble tendu en l'air et attaché par les deux bouts, sur lequel certains bateleurs dansent. Aller voir les danseurs de corde.

Danser sur la corde, sur la corde raide, Exécuter des pas mesurés et des tours de force sur une corde tendue. Il signifie figurément Être engagé dans une affaire hasardeuse, se trouver dans une situation embarrassante, incertaine, où l'on court risque à tout moment de succomber.

Il se prend quelquefois pour le Supplice de la potence. Cela mérite la corde.

Prov. et fig., Il ne faut point parler de corde dans la maison d'un pendu, Il ne faut pas parler de certaines choses qui peuvent être reprochées à ceux devant qui l'on parle.

Fig., et fam., Il a de la corde de pendu dans sa poche, se dit d'un Homme qui gagne beaucoup, qui gagne toujours au jeu, ou qui se tire heureusement des entreprises les plus hasardeuses.

Fig., Un homme de sac et de corde, Un scélérat qui mérite d'être noyé ou pendu. Ce sont des gens de sac et de corde.

La corde au cou, Avec une corde autour du cou. Il a fait amende honorable la corde au cou. Ils se présentèrent au vainqueur pieds nus et la corde au cou. Fig. et fam., Se mettre la corde au cou, Se mettre soi-même dans une situation de dépendance.

Fig., Se rendre la corde au cou, venir la corde au cou, Se mettre sans aucune condition à la merci d'un vainqueur. Ces assiégés se rendirent la corde au cou.

Il se dit encore du Tortis de chanvre, de crin, ou d'autres matières, dont on garnit les ares et les arbalètes pour les bander. Mettre une corde à un arc. Changer une corde. Tendre la corde. Bander la corde. Quand la corde est trop tendue, elle se rompt.

Fig., Il ne faut pas trop tendre la corde, ou tirer sur la corde, Il ne faut pas trop demander, trop insister.

Fig., La corde ne peut être toujours tendue, Il faut du repos, de la détente.

Fig., Avoir deux cordes à son arc, plusieurs cordes, plus d'une corde à son arc, Avoir plusieurs moyens pour parvenir à son but, à ses fins.

Il se dit également des Cordelettes, des fils de boyau ou de métal, etc., que l'on tend sur certains instruments de musique et que l'on fait résonner avec les doigts, ou avec un archet, ou avec des touches, etc. La lyre, la harpe, la guitare, la mandoline, le violon, l'alto, la basse, la contrebasse, le piano, etc., sont des instruments de musique à cordes, des instruments à cordes. Corde de boyau, ou Corde à boyau. Corde de métal. Corde d'acier. Corde de cuivre. Corde de soie recouverte de laiton. Détendre les cordes d'une guitare. Pincer la corde. Il attaque bien la corde.

Flatter la corde, La toucher doucement, avec délicatesse.

Fig. et fam., Toucher la corde sensible, Parler de ce qui intéresse le plus vivement une personne, de ce qui lui fait le plus de peine ou de plaisir.

Fig. et fam., Ne touchez pas cette corde, c'est une corde qu'il ne faut pas toucher, il ne faut pas toucher cette corde-là, se dit pour faire entendre que pour diverses raisons, Il ne faut pas parler de telle chose. Ne touchez pas cette corde-là, vous compromettriez vos intérêts. On ne peut toucher cette corde sans réveiller en lui de tristes souvenirs.

En termes d'Anatomie, Cordes vocales, Ligaments inférieurs de la glotte.

Il signifie par extension, en termes de Musique, Note, son. La quinte a cinq cordes. On le dit très souvent en parlant de la Voix. La voix de ce chanteur est belle dans les cordes élevées. Cette actrice a de belles cordes dans le bas. Il signifie aussi Accord. Corde fondamentale.

En termes de Géométrie, il se dit d'une Portion de ligne droite traversant un cercle et terminée à sa circonférence, comme la corde d'un arc véritable se termine aux extrémités de sa courbure. Toute corde partage le cercle en deux parties, égales ou inégales en surface, qui se nomment Segments.

Il se dit aussi des Fils dont le drap est tissu. Son habit est tout râpé, il montre la corde, il est usé jusqu'à la corde.

Fig. et fam., Cet homme montre la corde, Il fait voir qu'il en est aux expédients, à ses dernières ressources.

Fig. et fam., Cela est usé jusqu'à la corde, se dit d'une Ruse, d'une plaisanterie, d'un argument, etc., qui ont été si souvent employés que tout le monde les connaît.

Il se dit encore d'une Certaine quantité de bois à brûler, qu'on mesurait autrefois avec une corde, et qui, à Paris, équivaut à deux voies de bois, ou 3 stères et 8 décistères. Cent cordes de bois. Bois de corde.

corde

Corde, f. pen. Est ce qui est tressé de deux ou de plusieurs cordons à tour de roüe de cordier, soit de chanvre, de jonc, ou autre matiere qu'elle soit faite, Chorda. duquel mot Latin le nostre est fait.

Quand un cordier cordant veut accorder sa corde, pour sa corde accorder trois cordons y accorde: Mais si l'un des cordons de la corde descorde, Le cordon descordant fait descorder la corde.

Corde de jonc, Schoenos.

Corde faite de chanvre, qui n'est point accoustré, et de genest, Tomex.

Corde à lever fardeaux en amont, comme celle qui passe à travers une poulie, Funis subductarius.

Avoir deux cordes tenduës en son arc, Vti spe duplici. Proverbe pris des archers, qui quand une corde leur defaut, en ont une autre preste à encorner, et est dit de celuy qui si fie tant d'une chose, qu'il ne face provision d'une autre, si la premiere luy manque.

Les cordes d'un instrument de musique, Chordae, Nerui, Fides, fidis.

Une corde dequoy on se sert au pressoir, Funis torcularius.

La corde de quoy on tend comme on veut le voile de la navire, Pes.

Tu luy as baillé la corde pour se pendre, Tu ei resticulam in quam collum insereret, porrexisti. B.

Un danseur par dessus la corde, Funambulus, Schoenobates.

Corde de bois, est ce tas en quarré de bois couppé, qui est de huit pieds de long, de quatre pieds de haut, dont la largeur est du long que le bois est couppé, et ainsi est une certaine mesure dont les bucherons usent au coupper du bois de corde, et les marchands à le vendre. Strues lignorum caesorum disposita in figuram quadratam, oblongam pedes octo, altam pedes quatuor.

cordé


CORDÉ, ÉE, adj. Corde bien cordée. Voie de bois mal cordée. Raves cordées.

Traductions

corde

Schnur, Leine, Seil, Saite, Strang, Strick, Hochseil, Sehne, Taurope, string, cord, line, chordkoord, touw, lijn, snaar, koorde, snoer, strop, lijntje, galg, kabel, scheringdraad, vadem [hout], zijkant van de binnenbaan [sport]חבל (ז), יתר (ז), מיתר (ז), מֵיתָר, חֵבֶלcordareb, snor, strengkordo, ŝnurocuerda, piola, cordelköysi, kieli, narukötéltaugcorda, capestro, fila, fune, stringhe, spagoceruchus, funistau, reip, snor, strengsznur, struna, sznurekcorda, espia, barbante, fioструна, веревка, шнур, верёвкаrep, snöre, lina, sladd, snodd, streck, stränguziحَبْل, سِلْك, وَتَرprovaz, provázek, strunaσκοινί, σπάγγος, χορδήkonop, uže, žicaひも, ロープ, 弦끈, 밧줄, 줄เชือก, สายบนเครื่องดนตรีip, teldây, dây chão, sợi dây, 线, въже (kɔʀd)
nom féminin
1. gros fil solide attacher qqch avec une corde
fil sur lequel on fait sécher les vêtements
long fil par-dessus lequel on saute
2. musique fil d'instrument de musique les cordes d'une guitare les instruments à cordes
3. ce qui produit des sons dans la gorge

corde

[kɔʀd]
nf
(= filin) → rope
tirer sur la corde (fig)to go too far
toucher la corde sensible → to strike the right chord
(= matière) → rope
semelles de corde → rope soles
[violon, raquette, arc] → string
(= trame) la corde → the thread
usé jusqu'à la corde → threadbare
(ATHLÉTISME, AUTOMOBILES) la corde → the rails pl
tenir la corde → to be in the inside lane cordes
nfpl
(BOXE) les cordes → the ropes
être dans les cordes (fig) → to be on the ropes
renvoyer qn dans les cordes (fig) → to send sb packing
se faire renvoyer dans les cordes → to be sent packing
(MUSIQUE) les cordes (dans un orchestre) → the strings
les instruments à cordes (famille)stringed instruments
(locutions) tomber des cordes → to rain cats and dogs
être dans les cordes de qn → to be up sb's street (Grande-Bretagne), to be up sb's alley (USA)
C'est tout à fait dans ses cordes → It's right up his street.
corde à linge nfwashing line, clothes line
corde à nœuds nfknotted climbing rope
corde à sauter nfskipping rope