corné, ée

CORNÉ, ÉE1

(kor-né, née) part. passé de corner 1
Les chiens cornés par le veneur. Fig. Mauvais propos, cornés dans toute la ville.

CORNÉ, ÉE2

(kor-né, née) part. passé de corner 2
À quoi on a fait une corne. Carte cornée.

CORNÉ, ÉE3

(kor-né, née) adj.
Qui est de la nature ou qui a l'apparence de la corne. Terme d'anatomie. Tissu corné, nom générique sous lequel on réunit les ongles, les cornes, les sabots.
La substance cornée de l'ergot [d'un coq] imite assez celle d'une corne [BONNET, Consid. corps organ. Œuvres, t. VI, p. 78, dans POUGENS.]
Terme d'ancienne chimie. Lune cornée, argent corné, le chlorhydrate d'argent.
Pierre cornée, pierre de la nature du jaspe.
Terme de pêche. Harengs cornés, harengs près de frayer, qui deviennent coriaces quand ils ont été mis dans le sel.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quant aux masles [boucs] cornés ou escornés [O. DE SERRES, 329]