cornaille

CORNAILLE

(kor-na-ll', ll mouillées) s. f.
Râpures de cornes employées comme engrais.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    On le menaceoit que s'il se marioit en cette maison, qu'il seroit marié en une corniere de la ville, et que la vaisselle qu'on luy donneroit en mariage seroit de cornailles [BOUCHET, Serées, liv. I, p. 285. dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Corne.