corneur

CORNEUR

(kor-neur) s. m.
Celui qui donne du cor.
La nuit venue, arrive le corneur [LA FONT., Herm.]
Il se dit populairement d'un pleureur, d'un braillard.
Adjectivement. Cheval corneur, jument corneuse, animal qui est atteint de cornage, qui souffle bruyamment des narines et qui a la respiration courte. On dit aussi cornard et siffleur.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    A tant li maroniers [marinier] oï Le cor dont pas ne s'esjoï ; ... Hors de sa nef est tost sallis, Au corneür le cours en vient [, Bl. et Jeh. 4078]

ÉTYMOLOGIE

  • Corner ; provenç. cornador. Corneür, en français, cornador, en provençal, est au régime ; le nominatif est cornere, cornaire.

corneur

CORNEUR. n. m. Celui qui corne. Il est familier.

En termes d'Art vétérinaire. Cheval corneur. Voyez CORNARD.

corneur

Corneur, Buccinator, Cornicen.