correcteur

correcteur, trice

adj.
Destiné à corriger un défaut : Des verres correcteurs.
n.
1. Personne qui corrige des copies d'examen.
2. Personne dont le métier est de corriger des épreuves d'imprimerie.

correcteur

n.m.
Correcteur orthographique,
logiciel d'aide à l'orthographe sur un ordinateur, un traitement de texte (on dit aussi un vérificateur orthographique).

CORRECTEUR

(ko-rrè-kteur) s. m.
Celui qui corrige. Sévère correcteur. Titre du supérieur dans quelques ordres religieux, tels que les minimes.
Correcteur d'imprimerie, celui qui lit les premières épreuves pour corriger les fautes d'impression.
Le roi et Mme de Maintenon trouvèrent mauvais que M. de Chevreuse eût fait le personnage de correcteur d'imprimerie [SAINT-SIMON, 45, 15]
Correcteur des classes, c'était, dans les colléges, un garçon qui fouettait les écoliers.
Anciennement, nom de certains officiers de la chambre des comptes.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Doivent les corrigeurs et maistres ou parens des jueunes faire comme le bon medecin [CHRIST. DE PISAN, Hist. de Charles V, part. I, ch. 11]
  • XVIe s.
    Si ceste moderation n'est diligemment gardée, il y a danger que de correcteurs nous ne devenions bourreaux [CALVIN, Instit. 993]
    Ce censeur et correcteur des aultres, Caton, a esté reproché de bien boire [MONT., II, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. corrector ; ital. correttore ; du latin correctorem, de correctum, supin de corrigere (voy. CORRIGER).

correcteur

CORRECTEUR, TRICE. n. Celui, celle qui corrige les fautes dans un devoir d'élève, dans les épreuves écrites d'un examen, d'un concours. Il a été désigné comme correcteur au concours de l'École Centrale. À cet examen les correcteurs se sont montrés fort sévères.

Correcteur d'imprimerie, Celui qui corrige les épreuves dans une imprimerie.

correcteur

Correcteur, Corrector, Reprehensor, Emendator.

Maistre correcteur, auditeur, ou autre officier des comptes, A rationibus.

côrrecteur


CôRRECTEUR, s. m. CôRRECTIF, s. m. CôRRECTION, s. f. [Kôrèk-teur, rèktif, rèk-cion, en vers ci-on. 1re lon. r forte; 2e è moy.] I. Correcteur, est, en général, celui qui corrige: mais en parlant des persones, il est peu usité: sévère Correcteur. — Dans certaines Collèges, on done ce nom à celui qui est commis pour doner le fouet aux écoliers. = Correcteur est plus usité, en parlant de celui qui corrige les épreuves des Livres qu'on imprime; Côrrecteur d'Imprimerie; et de certains Oficiers des Chambres des Comptes. "Il est Côrrecteur des Comptes, il a acheté une charge de Côrrecteur.
   II. Côrrectif est, 1°. Ce qui a la vertu de tempérer, de côrriger. "Le sucre est le côrrectif du citron, l'anis du séné: c'est son côrrectif. = 2°. Figurément, adoucissement qu'on emploie dans le discours, pour faire passer quelque proposition, ou quelque expression trop forte, trop hardie. "Cette proposition, cette expression a besoin de côrrectif. — Ces côrrectifs sont, par exemple; pour ainsi dire; si l'on peut s'exprimer ainsi; si l'on peut parler de la sorte; en quelque façon, etc. — C'est un vice dans le discours, d'user trop souvent de côrrectifs, ou de les employer sans nécessité.
   III. CôRRECTION, est, 1°. l' action de corriger: "Cela mérite côrrection, a besoin de côrrection; la côrrection des erreurs, des abus, des moeurs, etc. = La côrrection des ouvrages de l'esprit, ou de la main. "Cet ouvrage, cette copie étoit plein, ou pleine de fautes; il a fallu y faire de grandes côrrections. = 2°. Réprimande et admonition d'un Supérieur envers son inférieur, ou mieux d'un égal envers son égal. "Côrrection paternelle, ou fraternelle; douce ou sévère: Je lui ai fait une petite côrrection. = 3°. Châtiment, peine. "Trois ans de prison est une côrrection un peu forte; mais ce jeune homme en méritoit bien davantage. — Maison de côrrection: lieu destiné à enfermer par autorité publique, les persones qui se comportent mal. = 4°. Il se prend quelquefois pour le pouvoir et l'autorité de punir. "Les enfans sont sous la côrrection du père: je ne suis pas sous sa côrrection.
   Sauf côrrection, ou Sous côrrection, adv. Correctif employé pour adoucir ce qu'on peut dire de trop fort. "Je mantiens, sauf, ou sous côrrection, que cela est faux.

Traductions

correcteur


correctrice


adjectif
verres de lunettes

correcteur

(kɔʀɛktœʀ) masculin

correctrice

(kɔʀɛktʀis) féminin
nom
1. personne qui corrige des travaux d'élèves,d'étudiants les correcteurs d'un concours
2. personne qui corrige des textes la correctrice d'un roman

correcteur

בודק כתיב (ז), מגיהּ (ז), מַגִּיהּδιορθωτήςmarker
nom masculin
logiciel qui corrige automatiquementl'orthographe

correcteur

[kɔʀɛktœʀ, tʀis] nm/f
(ÉDUCATION)examiner, marker
(TYPOGRAPHIE)proofreader