corroyer

(Mot repris de corroyée)

corroyer

v.t. [ du germ. garedan ]
Apprêter, assouplir le cuir tanné.

corroyer


Participe passé: corroyé
Gérondif: corroyant

Indicatif présent
je corroie
tu corroies
il/elle corroie
nous corroyons
vous corroyez
ils/elles corroient
Passé simple
je corroyai
tu corroyas
il/elle corroya
nous corroyâmes
vous corroyâtes
ils/elles corroyèrent
Imparfait
je corroyais
tu corroyais
il/elle corroyait
nous corroyions
vous corroyiez
ils/elles corroyaient
Futur
je corroierai
tu corroieras
il/elle corroiera
nous corroierons
vous corroierez
ils/elles corroieront
Conditionnel présent
je corroierais
tu corroierais
il/elle corroierait
nous corroierions
vous corroieriez
ils/elles corroieraient
Subjonctif imparfait
je corroyasse
tu corroyasses
il/elle corroyât
nous corroyassions
vous corroyassiez
ils/elles corroyassent
Subjonctif présent
je corroie
tu corroies
il/elle corroie
nous corroyions
vous corroyiez
ils/elles corroient
Impératif
corroie (tu)
corroyons (nous)
corroyez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais corroyé
tu avais corroyé
il/elle avait corroyé
nous avions corroyé
vous aviez corroyé
ils/elles avaient corroyé
Futur antérieur
j'aurai corroyé
tu auras corroyé
il/elle aura corroyé
nous aurons corroyé
vous aurez corroyé
ils/elles auront corroyé
Passé composé
j'ai corroyé
tu as corroyé
il/elle a corroyé
nous avons corroyé
vous avez corroyé
ils/elles ont corroyé
Conditionnel passé
j'aurais corroyé
tu aurais corroyé
il/elle aurait corroyé
nous aurions corroyé
vous auriez corroyé
ils/elles auraient corroyé
Passé antérieur
j'eus corroyé
tu eus corroyé
il/elle eut corroyé
nous eûmes corroyé
vous eûtes corroyé
ils/elles eurent corroyé
Subjonctif passé
j'aie corroyé
tu aies corroyé
il/elle ait corroyé
nous ayons corroyé
vous ayez corroyé
ils/elles aient corroyé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse corroyé
tu eusses corroyé
il/elle eût corroyé
nous eussions corroyé
vous eussiez corroyé
ils/elles eussent corroyé

CORROYER

(ko-ro-ié ; plusieurs disent ko-roi-ié) , je corroie, tu corroies, il corroie, nous corroyons, vous corroyez, ils corroient ; je corroyais, nous corroyions, vous corroyiez, ils corroyaient ; je corroyai ; je corroierai ; je corroierais ; corroie, corroyons ; que je corroie, que nous corroyions, que vous corroyiez ; que je corroyasse ; corroyant ; corroyé v. a.
Préparer le cuir pour les divers usages auxquels il est destiné. Corroyer des peaux, des cuirs.
Corroyer du bois, le dégrossir extérieurement.
Corroyer du fer, le battre à chaud ; souder ensemble plusieurs tiges au marteau.
Pétrir soigneusement le sable, la chaux, etc. avec de l'eau, pour en faire de meilleur mortier ; ou battre de la terre glaise pour en faire un corroi. Corroyer un canal, un bassin, le garnir d'un corroi.
La plus grande partie des glands n'avaient pas levé ; les pluies de l'hiver avaient tellement battu et corroyé la terre qu'ils n'avaient pu percer [BUFFON, Exp. sur les végét. 2e mém.]
Les murs étaient corroyés de stuc mêlé de bouse de vache [BERN. DE ST-P., Ch. ind.]
Terme de fonderie. Corroyer du sable, en écraser toutes les mottes, pour le rendre plus maniable.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    À honur [il] les fit cunreer, U ke il volorent sejurner [, Rou, V. 6448]
  • XIIIe s.
    La nuit [il] le fait en sa maison jesir, Et conreer et richement servir [DU CANGE, conredium.]
    Li mangiers fu richement conreé [ID., ib.]
    Et sur ces cercles getent piaus de moutons que l'en appelle piaus de Damas, conreées en alun [JOINV., 230]
  • XVIe s.
    Ptolemaeus commanda que l'on pendist le corps de Cleomenes, l'ayant devant conroyé [AMYOT, Agis et Cléom. 72]
    L'escorce de laquelle les taneurs courrayent leurs peaux [PALISSY, 21]
    Les terres argileuses de quoy l'on se sert pour tenir lesdites eaux, faut qu'elles soyent conroyées [ID., 177]
    Puis faut avoir une chausse de cuir de chien conroyé [PARÉ, XXI, 24]
    La peau de bouc escorchée, seichée et courroyée par les taneurs [ID., Animaux, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Corroi ; anc. wallon, coureir ; rouchi, corer ; namurois, conrer ; provenç conrear, arranger, régaler ; espagn. conrear, donner la seconde façon à la terre ; ital. corredare. Conreer avait, dans l'ancien français, tous les sens qu'avait conroi, et signifiait en général disposer, arranger, préparer. Bien qu'on trouve dans le bas-latin corregeria, corroierie, corregerius, corroyeur, provenç. corrigier, anc. catal. correjer, espagn. correero, portug. correeiro, ital. corregiajo, courroie, les sens divers qu'a corroi en français montrent qu'il provient de l'ancien français conroi.

corroyer

CORROYER. ( Il se conjugue comme BROYER.) v. tr. T. d'Arts. Préparer des cuirs et leur donner le dernier apprêt pour les divers usages auxquels ils doivent servir. Corroyer des peaux de boeuf ou de vache. Cuir corroyé. Peau corroyée.

Il signifie aussi Préparer une matière en la battant, en l'étirant, en la foulant. Corroyer de la terre glaise. La battre et la pétrir. Corroyer un bassin de fontaine, un canal, etc., Y mettre un massif de terre glaise corroyée, pour retenir l'eau. Corroyer du mortier, Mêler ensemble de la chaux et du sable, pour en faire du mortier. Corroyer du fer, Le battre à chaud prêt à fondre. Corroyer du bois, En ôter la superficie grossière.

corroyer


CORROYER, v. a. CORROYEUR, s. m. [Richelet écrit Corroïer, Corroïeur, mais cette ortographe ne réprésente pas la vraie prononciation de ce mot. Ménage veut qu'on prononce: Coré-ié, coré-ieur; c'est encôre une mauvaise prononciation. On doit prononcer: Côroa-ié, cô-roa-ieur: c'est ce que dicte l'y; faisant fonction de deux i, dont l'un s'unit à l'o, pour former la diphtongue oi, qu'on prononce oa, et l'aûtre se lie avec l'e qui suit. Ménage et La Touche remarquent que, quoiqu'on dise courroie et non pas corroie, on dit corroyer, corroyeur, et non pas courroyer, courroyeur. L'Acad. avait dabord écrit conroyer; elle mit ensuite, courroyer, en avertissant que plusieurs disaient corroyer. Elle n'a mis que celui-ci dans la dern. édit.] Corroyer, c'est travailler le cuir pris des mains de Taneur, et lui doner le dernier aprêt. — Il signifie aussi, batre de la terre glaise, afin d'en faire un massif qui tiène l'eau. "Corroyer un bassin de Fontaine. = Corroyer du mortier. Méler ensemble la chaux et le sable.
   CORROYEUR, ne se dit que dans le 1er sens: Artisan dont le métier est de corroyer les cuirs.

Traductions

corroyer

curry