cosser

(Mot repris de cossât)

COSSER

(ko-sé) v. n.
Se heurter la tête l'un contre l'autre, en parlant des béliers.
Fig.
Il ne fait point bon cosser avec de telles gens et j'en sais des nouvelles [P. L. COUR., II, 296]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    [Ce faon] Saute à l'entour de moy, et de sa corne essaye De cosser brusquement mon mastin qui l'abaye [RONS., 718]
    Mais d'où vient que mon bouc qui sautoit si alaigre, Qui gaillard dans ces prez cossoit contre mes bœufs [ID., 744]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. cozzare, heurter, cozzo, coup ; d'après Diez, du latin co-icere, jeter avec, participe coictus, d'où l'italien a fait cozzare, comme de directus il a fait dirizzare.

cosser

COSSER. v. intr. Heurter de la tête les uns contre les autres, en parlant des Béliers.