cotier

COTIER

(ko-tié) adj.
Terme d'ancienne coutume. Qui a rapport à un héritage censuel et non noble. Juges cotiers, hommes cotiers, juges, hommes appelés à juger les causes qui étaient soumises à la justice de leur seigneur. S. m. Homme tenant d'un seigneur en roture.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quand un fief ou heritage cottier est tenu de plusieurs conseigneurs [, Coustum. génér. t. I, p. 592]
    Un tenancier cottier ne peut sans le consentement de son seigneur feodal bailler l'heritage qu'il tient cottierement à cens ou surcens [, ib. p. 593]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. COTERIE.