cotonneux, euse


Recherches associées à cotonneux, euse: duveteux

COTONNEUX, EUSE

(ko-to-neû, neû-z') adj.
Recouvert d'une sorte de coton ou de duvet. Tige, feuille cotonneuse.
Le bourgeon cotonneux du pommier se gonfle et se crève [BERN. DE ST-P., Harmon. liv. I, Tabl. général.]
M. de Réaumur a fait représenter la coque de cette chenille à brosses, et il a désigné par les termes d'enveloppe cotonneuse ce que j'ai nommé la coque extérieure [BONNET, Insectes, observ. 25]
Tapisse de duvet la pêche cotonneuse [DELILLE, Trois règnes, VI]
Dont la pulpe est devenue mollasse et spongieuse. Pêches cotonneuses. Fig. Style cotonneux, style mou et filandreux.

ÉTYMOLOGIE

  • Coton.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    COTONNEUX.
  • Fig. Il se dit aussi des œuvres d'art.
    L'amoureux Stéphane est bien encore un peu cotonneux, mais ce défaut de l'amant est destiné à mieux faire valoir le mari [ALPH. DAUDET, Journ. offic. 3 mai 1875, p. 3184, 2e col.]
  • Adverbialement et fig.
    Cela est plat, jaunâtre, d'une teinte égale et monotone ; et peint cotonneux ; ce mot n'a peut-être pas encore été dit, mais il rend bien [DIDER., Œuvr. compl. 1821, t. IX, p. 479]