cou

cou

n.m. [ doublet de col, lat. collum ]
1. Partie du corps de l'homme et de certains vertébrés qui joint la tête aux épaules.
2. Partie longue et étroite d'un récipient : Le cou d'une carafe goulot
Remarque: Ne pas confondre avec coup ou coût.
Cou de taureau,
cou large et puissant.
Être jusqu'au cou (dans telle situation),
y être entièrement plongé : Être endetté jusqu'au cou.
Prendre ses jambes à son cou
Se casser ou se rompre le cou,
se tuer ; fig., échouer dans une entreprise, se ruiner.
Sauter ou se jeter au cou de qqn,
l'embrasser avec effusion.
Tordre le cou à qqch,
le faire cesser, le faire disparaître : Tordre le cou à une rumeur.
Tordre le cou à qqn,
le tuer en l'étranglant.

cou

COU. (On dit quelquefois Col devant une voyelle et dans certaines expressions.) n. m. Partie du corps qui joint la tête aux épaules. Les vertèbres du cou. Porter un enfant à son cou. Appréhender quelqu'un au col. Par extension, Le cou d'un cheval, d'un chien. Le cou d'une cigogne, d'un héron. Tordre le cou à un poulet.

Sauter au cou, se jeter au cou de quelqu'un, L'embrasser avec beaucoup d'empressement, de tendresse, d'affection. On dit aussi familièrement Se pendre au cou de quelqu'un, Avoir les bras passés autour de son cou et l'embrasser à plusieurs reprises. Cet enfant est toujours pendu au cou de sa mère.

Fig. et pop., Prendre ses jambes à son cou, Partir au plus vite.

Couper le cou à quelqu'un. Voyez DÉCAPITER.

Fig., Tendre le cou, S'offrir en victime, subir la violence et l'injustice sans résister. Devant cette indigne persécution il ne sut que tendre le cou.

Fam. et par exagération, Se casser le cou, Se blesser en tombant.

Fig. et fam., Mettre la corde au cou à quelqu'un, Le mettre sous sa sujétion. Se mettre la corde au cou, Se mettre sous la domination de quelqu'un.

Fig. et fam., Être plongé jusqu'au cou dans les affaires, dans les plaisirs, Y être profondément engagé.

Cou-de-pied, Partie supérieure et antérieure du pied près de son articulation avec la jambe.

Le col ou le cou d'une bouteille, d'une cruche, d'un matras, etc., Cette partie longue et étroite par laquelle on emplit et on vide ces vases.

cou


COU, a en français, le son de ku dans les aûtres langues de l'Europe.

cou


COU, s. m. La partie du corps qui joint la tête aux épaules. "Avoir mal au cou, ou un mal de cou. Mouchoir de cou; tour de col, ou de cou. Voyez COL. Avoir le cou de travers. Alonger le cou; pencher le cou. Tordre le cou à... Se rompre, se casser le cou, etc.
   Rem. S'il en faut croire l'Acad. on dit col en Poésie, pour éviter la rencontre des voyelles (l'hiatus); je doute dort que cette licence fût bien reçue aujourd'hui dans la haute Poésie. On dit, dans le style familier, col tors, il a le col court. — Par extension, on dit, le cou d'une bouteille, le col ou le cou d'un matras: cette partie longue et étroite par où on les remplit et on les vide.
   COU fournit à plusieurs expressions du style familier. — Se jeter au cou de quelqu'un; figurément, c'est être aisé à faire conaissance, à lier amitié, être familier et plein de prévenances dès la première visite. "Cet homme se jette au cou de tout le monde. — Mettre à quelqu'un la bride sur le cou, lui laisser faire tout ce qu'il veut. "J'userai sagement de cette bride qu'on m'a mise sur le cou. Sév. — Se rompre, ou se casser le cou; ruiner son crédit, sa fortune par ses sotises. "En voulant s'élever trop haut on tombe, et on se casse le cou. St. Évr. Prendre ses jambes sur son cou (Trév.) ou à son cou (Acad.) faire diligence pour faire quelque message. — Se mettre dans l'eau jusqu'au cou pour ses amis, etc. Être ardent à rendre service; ne mettre péril à rien pour cela. — On dit aussi qu'il n'y a pas de l'eau jusqu'au cou, quand on reconait qu'une chôse n'est pas aussi dificile qu'on l'avait représentée. — On dit d'une persone qui a le cou long, qu'elle a le cou d'une grûe. — On dit aussi, populairement, il sera pendu par son cou, pour dire simplement qu'il sera pendu. Cette redondance ajoute à l'expression. — Sauter au cou de quelqu' un, l'embrasser, etc.

Synonymes et Contraires

cou

nom masculin cou
Partie étroite d'un récipient.
Traductions

cou

Halsneckhals, nekצוואר (ז), צַוָּארhals, nekcollkrkhalskolocuello, cogote, pescuezokaulanyakhálscollocervix, collumhalsszyjapescoçohalsboyunλαιμόςшея脖子رَقَبَةٌvratคอcổ頸部 (ku)
nom masculin
partie du corps entre la tête et le torse

cou

[ku] nmneck
embrasser qn dans le cou → to kiss sb's neck
jusqu'au cou → up to one's neck
J'avais de l'eau jusqu'au cou → I was up to my neck in water.
plongé jusqu'au cou dans qch (fig)up to one's neck in sth
être dans la merde jusqu'au cou → to be in deep shit >
tordre le cou à qch → to put an end to sth
tordre le cou à qn → to wring sb's neck