coulé

COULÉ2

(kou-lé) s. m.
Terme de musique. Passage qui se fait d'une note à une autre, en les liant par le même coup de gosier, de langue ou d'archet. Le coulé se marque par un trait en arc placé au-dessus des notes liées.
Sorte de pas de danse, qui n'est autre chose que le glissé.
Terme de peinture. La première teinte que l'on donne dans une ébauche.
Terme de fondeur. Ouvrage jeté en moule.
Terme de broderie. Assemblage de deux points faits séparément sur une même ligne.
Un coulé, une liaison de la coulée, écriture.
Un coulé, se dit au billard de l'action de couler. Voilà un beau coulé. Jouez ce carambolage par le coulé.

ÉTYMOLOGIE

  • Coulé 1.

coulé

COULÉ. n. m. T. de Musique. Passage d'une note à une autre, qui se fait, avec la voix ou sur un instrument, en liant ces notes par le même coup de gosier, de langue, d'archet, etc. Le coulé se marque par un trait ) placé au- dessus des notes.

Il désigne aussi une Sorte de pas de danse. Faire un coulé.

Il se dit également, en termes d'Escrime, de l'Action de glisser doucement son épée contre celle de l'adversaire, pour fournir ensuite l'attaque.

Il se dit en termes de jeu de Billard, du Coup par lequel on pousse une bille sur une autre de manière à la faire suivre sans secousse.

En termes de Natation, il se dit du Nageur qui, ayant piqué une tête, revient â la surface sans nager.

En termes d'Orfèvrerie, de Fonderie, etc., il se dit de Tout ouvrage jeté en moule.

coule

Une Coule de Moine, Cucullus.

Synonymes et Contraires

coulé

adjectif coulé
Qui est discrédité.
perdu -familier: fichu, flambé, frit -populaire: foutu.
Traductions

coulé

מזוג (ת), שפוך (ת)

coulé

sunk