coupe-queue

COUPE-QUEUE

(kou-pe-keûe) s. m.
Instrument de chirurgie vétérinaire composé de deux branches, l'une mâle, qui porte un tranchant demi-circulaire, l'autre femelle, qui est creusée d'une cavité correspondante.
Platine de cuivre que l'on chauffe, et sur laquelle on aplanit l'extrémité inférieure des chandelles à la baguette.
Instrument pour couper les queues des peaux qu'on veut passer en mégie. Au plur. Des coupe-queues.

ÉTYMOLOGIE

  • Couper, et queue.