coupeur

coupeur

COUPEUR, EUSE. n. Celui, celle qui coupe. Il se dit spécialement de Ceux qui coupent les grappes en vendange. Il a loué deux hotteurs et dix coupeurs.

Il se dit aussi de Celui, de celle qui dans telle ou telle industrie taille les matières en vue de la fabrication et spécialement de Celui, de celle qui taille les étoffes dont on se sert pour faire des habits, des robes, etc. Il était coupeur dans cet atelier de confection.

Fig., Coupeur de bourses, Filou qui dérobe avec adresse l'argent et les autres choses qu'on peut avoir sur soi.

coupeur

Coupeur, m. acut. Est en general celuy qui coupe, Incisor, Dissecator. Mais ce mot est approprié en particulier aux coupans les raisins du cep à la vigne en vendenges, qu'on appelle aussi vendengeurs, du mot Latin Vindemiatores. Ainsi on dit, un tel a tant de coupeurs, c'est à dire, tant de vendengeurs en sa vigne, Legulus.

Coupeuse, f. penac. Celle qui est aussi appelée vendengeuse, voyez Coupeur, Legula.

coupeur


COUPEUR, EûSE, s. m. et f. [Kou-peur, peû-ze; 2e dout. au 1er, lon. au 2d.] 1°. Il se dit de ceux et celles, qui coupent les grappes, en vendange. "Il a loué deux hoteurs, six coupeurs et quatre coupeûses. = 2°. De ceux qui joûent au Lansquenet. "Il y avoit un grand nombre de coupeurs. = 3°. Coupeur de bourse, filou, qui dérobe subtilement l'argent, ou les aûtres chôses qu'on peut avoir sur soi.

Traductions

coupeur

גזרן (ז), גַּזְרָן

coupeur

cutter