couplé, ée

COUPLÉ, ÉE

(kou-plé, plée) part. passé.
Attaché avec une couple.
....Je vois qu'ils se soucient D'avoir chevaux à leur char attelés De même taille, et mêmes chiens couplés [LA FONT., Cal.]
Nous fûmes envoyés au bagne couplés comme des chiens de chasse [J. J. ROUSS., Ém. V]
Par extension, réuni comme un couple.
Nous fîmes nos sollicitations ensemble, couplés deux dans un carrosse [SAINT-SIMON, 18, 212]
Un cinquième fut souvent admis à ce conseil [d'Espagne] étroit ; ce cinquième était bien couplé avec Orry [ID., 123, 102]
S'est dit de deux personnes logées ensemble, faute d'espace.
La cour en hommes fut nombreuse, et tellement qu'à Compiègne les ducs furent couplés [SAINT-SIMON, 60, 4]
Terme de marine. Flammes couplées, flammes dont la queue, au lieu de flotter, se dédouble pour donner certains signaux. Dans les chemins de fer, roues couplées, roues accouplées.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    COUPLÉ.
  • Terme de turf. Chevaux couplés contre le champ, se dit de deux ou trois chevaux que le parieur oppose au champ, et vice versa, afin d'égaliser les chances.