couplet

(Mot repris de couplets)

couplet

n.m.
1. Chacune des strophes d'une chanson, terminée par un refrain.
2. Fam. Propos que l'on répète sans cesse : Chacune y est allée de son couplet sur la politique rengaine, ritournelle

couplet

(kuplɛ)
nom masculin
1. musique partie d'une chanson chanson constituée de trois couplets et d'un refrain
2. discours répété tout le temps Il nous a encore répété son couplet sur l'amour éternel !

COUPLET

(kou-plè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des kou-plè-z élégants ; couplets rime avec traits, succès, paix) s. m.
Proprement, ce qui est accouplé. Terme de serrurerie. Nom de deux pièces de fer jointes ensemble avec des charnières et des rivures. Les couplets servent de penture pour les portes et les fenêtres. Couplets de presse, deux grosses charnières de fer qui attachent le grand châssis ou tympan au coffre de la presse. Fusil dont le canon est formé de deux pièces vissées ensemble.
Fig. Terme de théâtre. Tirade, morceau de quelque étendue dit par un acteur sans interruption.
Ce qui est accouplé par la rime. Dans les chansons de geste, nom donné à une suite plus ou moins longue de vers sur une même rime. Un couplet sur la rime en in. Les chansons de geste sont composées de couplets monorimes.
Dans une chanson, ce qui est couplé, uni par le repos à la fin de la stance ; et, de là, stance d'une chanson. Il tourne bien le couplet, il fait bien la chanson.
Et fournir sans génie un couplet à Linière [BOILEAU, Art p. II]
Denys, sur moi fais donc vite un couplet [BÉRANG., Damoclès.]
Et qu'une faible pointe à la fin d'un couplet, En dépit de Phébus, donne à l'art un soufflet [CORN., Excuse à Ariste.]
Acante ne se put tenir de réciter certains couplets de poésie que les autres se souvinrent d'avoir vus dans un ouvrage de sa façon [LA FONT., Psyché, I, p. 14]
Par un couplet agaçant une belle, Chanter gaiement son martyre pour elle [BERNARD, Art d'aimer, II]
Couplets carrés, couplets de huit vers de huit syllabes chacun. Au plur. Chanson. De joyeux couplets.
Nous fîmes quelques couplets de ces Léridas [HAMILT., Gramm. 8]
Il [la Faye] fut outragé dans les fameux couplets qui causèrent les malheurs du poëte célèbre J. B. Rousseau ; mais il ne se vengea de l'outrage que par le mépris [D'ALEMB., Éloges, la Faye.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et fut le pont achevé, amené et dressé, sauf le dernier couplet qui tournoit de costé, prest à dresser [COMM., dans le Dict. de DOCHEZ.]
    Les coupletz ou charnieres de l'arbaleste [DU CANGE, copula.]
    Le suppliant print icelle boete et arracha avec les mains le clou qui tient la charniere ou couplet de la dite boite [ID., ib.]
  • XVIe s.
    Cela n'est pas de mon histoire, mais j'en ay bien voulu reciter ce couplet [trait, chapitre] en passant [CARL., VII, 1]
    Les plus jeunes [rossignols] ruminent pensifs, et prennent à imiter certains couplets de chanson ; le disciple escoute la leçon de son precepteur.... [MONT., II, 174]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de couple ; bourguig. côplai.

couplet

COUPLET. n. m. Chacune des parties dont se compose une chanson et qui d'ordinaire comprennent le même nombre de vers et se terminent par un refrain. Cette chanson n'a qu'un couplet, est de quatre couplets. Le premier, le second couplet. Vaudeville à couplets.

Il se dit quelquefois, d'une façon générale, pour Chanson. Faire des couplets contre quelqu'un. Des couplets satiriques. Des couplets de fête. Des couplets de circonstance.

Il se dit, dans les Chansons de geste, d'une Suite de vers sur une même rime. La plupart des chansons de geste se composent de couplets monorimes d'inégale longueur.

Il se dit également, en termes de Théâtre, ou dans un discours, des Tirades, des morceaux de quelque étendue. Ce couplet a été dit parfaitement.

Il se dit encore des Chants dialogués dans certaines comédies. Couplet d'ensemble. Couplet final.

En termes de Serrurerie, il se dit de Deux pattes de fer à queue d'aronde, assemblées par une charnière et servant à unir un châssis avec son dormant, un couvercle avec le corps d'une cassette, d'une boîte, etc.

couplet


COUPLET, s. m. COUPLETER, v. a. *COUPLETEUR, s. m. [Kou-plè, pleté, pleteur; 2e è moy. au 1er, e muet aux deux aûtres.] Couplet, est une espèce de stance, qui fait le tout, ou partie d'une chanson: Couplet de chanson: cette chanson n'a qu'un couplet, elle a six couplets. — Couplet, se dit des chansons, et stance ou strophe, des Odes. = Coupleter, c'est faire une chanson ou des couplets, contre quelqu'un: Il a coupleté toute cette coterie. * Coupleteur, faiseur de chansons, de couplets. On l'a dit de Panard.
   Chansonier, sans chanter, passable Coupleteur;
   Jamais, dans mes chansons, on n'a rien vu d'immonde.
"Il est peu de Coupleteurs dont on puisse en dire autant. — Coupleteur, est un mot nouveau, qui ne peut être bon que pour le burlesque ou le satirique. On dit Chansonier

Synonymes et Contraires

couplet

nom masculin couplet
Familier. Propos répété sans cesse.
Traductions

couplet

vers, couplet

couplet

cuplé

couplet

verse

couplet

куплет

couplet

[kuplɛ] nmverse
le premier couplet → the first verse
coupleur acoustique [kuplœʀ] nmacoustic coupler