courson

COURSON1

(kour-son) s. m.
Terme de jardinage. Branche taillée courte par opposition à d'autres taillées longues. Courson ou, au féminin, coursonne, bois qu'on taille tous les ans sur les branches charpentes de la vigne, et qui porte le produit de la bourre ou œil. Branches coursonnes, sur le pêcher, celles qui, placées sur la charpente, portent la branche à fruit de l'année.

ÉTYMOLOGIE

  • Court.

COURSON2

(kour-son) s. m.
Sorte de fer très doux, du Berri.

COURSON3

(kour-son) s. m.
Terme de pêche. Endroit dans une rivière où il reste des pieux ou des vestiges d'un ancien moulin.

courson

COURSON. s. m. T. d'Agricult. Branche de vigne taillée et raccourcie à trois ou quatre yeux.

Il se dit aussi d'Une branche d'arbre de cinq ou six pouces, que le jardinier conserve lorsqu'il est obligé de couper les autres.

courson

Courson, Custos, Refex, Praesidiarius. C'est un sarment à deux yeux ou trois, duquel quand est sorti du bois portant fruit, tout ce qui est de vieil serment au dessus est couppé. Ainsi la vigne se multiplie de ses nouveaux drageons, Columella.

courson


COURSON, s. m. Branche de vigne tâillé et racourcie à trois ou quatre yeux. = Branche d'arbre de cinq ou six pouces, que le Jardinier conserve, lorsqu'il est obligé de couper les aûtres.