courtillage

COURTILLAGE

(kour-ti-lla-j', ll mouillées) s. m.
Production des courtils ou jardins. Vieux.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Courtillage, c'est à savoir toute maniere de porées, pois noviauz, feves novelles en cosse vert.... [, Liv. des mét. 276]
  • XVe s.
    Foin, avoine ; sel, courtillage ; Porrée, lart, oingnons, porreaulx, Chambres, tapis, carreaulx d'ouvraige [EUST. DESCH., Poésies mss. f° 442, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Courtil.