coutelier, ière

COUTELIER, IÈRE

(kou-te-lié, liê-r') s. m. et f.
Celui, celle qui fabrique ou qui vend des couteaux, des ciseaux, des rasoirs, etc. Adj. Maître coutelier. Apprenti coutelier.
Nom d'un coquillage, qui est dans sa coquille comme un couteau dans sa gaîne.
Le coutelier ne rampe point ; il perce le sable perpendiculairement, il s'y creuse un trou ou une sorte de cellule qui a quelquefois deux pieds de longueur et dans laquelle il monte et descend à son gré [BONNET, Contempl. nat. 12e part. ch. 9]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Fevre marischal, grossier et greifier et hiaumier pueent ovrer de nuiz, se leur plaist, et tout li mestier devant dit, hormis serruriers et couteliers [, Liv. des mét. 45]

ÉTYMOLOGIE

  • Couteau, par l'intermédiaire de coutel, ital. coltelliuaio.