coutumier

(Mot repris de coutumière)

coutumier, ère

adj.
Litt. Qui est habituel ; que l'on fait habituellement : Elle a fait son discours coutumier de bienvenue ordinaire, traditionnel, usuel ; inaccoutumé, inhabituel
Droit coutumier,
ensemble des lois non écrites, mais consacrées par l'usage.
Être coutumier du fait,
avoir l'habitude de commettre telle action, le plus souvent répréhensible.

coutumier

(kutymje)

coutumière

(kutymjɛʀ)
adjectif
1. qui est habituel, ordinaire Elle a répondu avec sa gentillesse coutumière.
ensemble de règles qui viennent des coutumes
2. faire souvent qqch Elle va probablement arriver en retard, elle est coutumière du fait.

COUTUMIER2

(kou-tu-mié) s. m.
Recueil de coutumes, c'est-à-dire des articles qui forment le droit particulier de quelque pays, de quelque province, ou de quelque juridiction.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un livre intitulé le Coustumier de Rheims, imprimé par Nicolas Bacquenois, l'an 1553 [, Coust. génér. t. I, p. 560]

ÉTYMOLOGIE

  • Coutumier 1. Coustumier a eu aussi le sens d'homme habile dans le droit coutumier : Nul ne soit reçeu à jurer l'assise, s'il n'est suffisant coustumier ou licencié en l'un des droiz civilz ou canons, Ordonn. des ducs de Bret. f° 222, dans LACURNE.

coutumier

COUTUMIER, IÈRE. adj. Qui a coutume de faire quelque chose. Il est coutumier de mentir.

Être coutumier du fait, Avoir coutume de faire certaine chose. Il se prend ordinairement en mauvaise part. Je ne suis pas étonné qu'il vous ait trompé, il est coutumier du fait.

Il signifie aussi, surtout dans le style poétique, Qui est habituel. Des grâces coutumières.

Il signifie aussi Qui appartient à la coutume. Droit coutumier. Pays coutumier se disait, par opposition à Pays de droit écrit, de Tout pays où l'on suivait une coutume provinciale ou locale.

coutumier

COUTUMIER. n. m. Recueil des coutumes d'une province, d'un pays. Le Coutumier de Normandie. Le Coutumier de Champagne.

coutumier


COUTUMIER, IèRE, adj. [Kou-tu-mié, miè-re; 3e é fer. au 1er, è moyen et long au 2d.] Qui a coutume de faire. "Il est coutumier du fait; coutumière de mentir. Il est du style familier. — Qui apartient à la coutume. Voyez COUTUME, n°. 2°. Droit coutumier, pays coutumier. On le dit par oposition au Droit écrit, ou Droit Romain, et aux pays où l'on suit ce Droit.
   COUTUMIER, s. m. Droit municipal d'une Ville, d'une Province. Le Coutumier de Normandie, de Champagne, etc.
   Rem. Autrefois l'adjectif était fort en usage dans le beau style.
   Et mes yeux éclairés des plus vives lumières.
   Ne trouvent plus aux siens leurs grâces coutumières.       Corn.
La Bruyère parait le regretter. "Vanterie, dit-il, devait nous conserver vantart, mensonge, mensonger; coutume, coutumier. Les Poètes ont eu tort de le laisser perdre, ils devraient le rapeler.

Synonymes et Contraires

coutumier

Traductions

coutumier

הרגלי (ת), רב-פעמי (ת)

coutumier

üblich

coutumier

習慣

coutumier

obvyklé

coutumier

sædvanlige

coutumier

sedvanliga

coutumier

[kutymje, jɛʀ] adj
(= habituel) → customary
[droit] → customary
(autre locution) être coutumier du fait
Elle est coutumière du fait → That's her usual trick.