couturé

couturé, e

adj.
Marqué de cicatrices : Avoir le visage couturé.

couture

COUTURE. n. f. Assemblage de deux pièces d'étoffe, de cuir, etc., qui se fait au moyen de l'aiguille, de l'alène, avec du fil de la soie, etc. Faire une couture. Grosse couture. Couture menue, fine, ronde, plate. Double couture. Couture en surjet. Les coutures d'un vêtement, d'une chemise, d'un gant, d'un soulier, etc. Une robe sans couture.

Rabattre les coutures, Les aplatir avec le carreau.

Fig. et fam., Battre une armée à plate couture, La battre, la défaire complètement.

Il signifie aussi Action, art de coudre. Apprendre la couture. Elle ne veut pas quitter la couture.

Il désigne aussi l'Ensemble des personnes qui font métier de coudre. Elle est dans la couture.

Il se dit, par analogie, de la Cicatrice qui reste d'une plaie, soit qu'elle ait été recousue ou non, et même des Grandes marques que laisse la petite vérole sur le visage. Il a le visage tout plein de coutures.

En termes de Construction navale, il se dit de l'Intervalle qui se trouve entre deux bordages et que les calfats remplissent d'étoupe. Il se dit également de l'Étoupe même. Cette couture est ouverte, L'étoupe est sortie d'entre les joints.

couture

Couture, voyez, Coulture.

coutûre


COUTûRE, s. f. [2e lon. 3ee muet.] 1°. Assemblage de deux chôses, par le moyen de l'aiguille ou de l'alène, avec du fil, de la soie, etc. Faire une coutûre. Draps de lit sans coutûre: la coutûre ne parait point, etc. = 2°. Action de coûdre: cette coutûre est aisée ou dificile. = 3°. L'art de coûdre. Elle a quitté la coutûre. = 4°. La façon dont une chôse est cousûe: belle ou vilaine coutûre. = 5°. Cicatrice qui reste d'une plaie. "Il a le visage tout plein de coutûres. = Être batu ou défait à plâte coutûre, complètement. "Il ataqua l'énemi, et le défit à plate coutûre. d'Avr. L'expression est plus énergique que noble. — Le Prés. Hénaut dit, à plattes coutures, au pluriel: ce n'est pas l'usage. "Le Duc de Weimar défit les Impériaux à plattes coutures, et fit les quatre Généraux de l'Empereur prisoniers.

couturé


COUTURÉ, ÉE, adj. Mot forgé. Qui a des coutûres au visage. Voyez COUTûRE, n°. 5°. "Afreûsement coutûré, il n'a pas de nez. Retif.