couvent

couvent

n.m. [ lat. conventus, assemblée ]
Maison rassemblant des religieux ou religieuses qui vivent sous une même règle : Entrer au couvent
se faire religieux, religieuse

COUVENT

(kou-van) s. m.
Maison religieuse d'hommes ou de femmes. Mettre une fille au couvent.
Les seigneurs et les évêques de France mirent, par le consentement du pape Zacharie en 752, Pepin maire du palais sur le trône, et Childéric le dernier de leurs rois dans un couvent [MÉZERAI, Hist. de France, t. I, dans RICHELET]
Ah ! souffrez qu'un couvent, dans les austérités, Use les tristes jours que le ciel m'a comptés [MOL., Tart. IV, 3]
.... Après qu'une personne, Bon gré, mal gré, s'est mise en un couvent [LA FONT., Mazet.]
Les garçons dans les colléges et les filles dans les couvents [J. J. ROUSS., Ém. I]
On tolère quelques asiles pour de vieilles filles à Bahia et à Rio-Janeiro ; mais jamais il ne fut permis, dans le Brésil, de fonder aucun couvent pour des religieuses [RAYNAL, Hist. phil. IX, 14]
Les religieux, les religieuses qui composent la communauté. Tout le couvent s'assembla.
Pensionnat tenu par des religieuses pour des jeunes filles du monde.

REMARQUE

  • D'après Vaugelas, on écrivait convent, tout en prononçant couvent. On trouve en effet dans RÉGNIER, Sat. XIII : Jour et nuit elle va de convent en convent. La première édition du Dictionnaire de l'Académie écrit convent.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Qui convent [union] a à mal mari, Souvent s'en part à cœur marri [AUDEFR. LE BAST., Romancero, p. 21]
    Il li dit qu'ele est nice et folle, Dont tant demore à la karole, Et dont ele hante si sovent Des jolis valez le convent [société] [, la Rose, 8500]
    Il n'est pas mestier que li convent des eglises voisent as ples por lor drois maintenir [BEAUMAN., XLV, 42]
    Et là vint le mestre du Temple et tout le convent, tout deschaus parmi l'ost, pource que leur heberge estoit parmi l'ost [JOINV., 268]
  • XVe s.
    Ainsi s'en retournerent à leur convent [COMM., VIII, 19]
  • XVIe s.
    Si quelque beau pere affectionné au convent vient à lire ceci [LANOUE, 63]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. convent, conven, coven, accord, convention ; covent, coven, couvent, assemblée ; catal. couvert ; espagn. et ital. convento. Convent ou couvent, dans le sens d'accord, vient du latin conventum ; dans le sens de réunion, assemblée, couvent, du latin conventus ; et tous deux viennent également de convenire (voy. CONVENIR). Dès le XIIIe siècle, convent a, du sens de réunion, passé à celui de réunion de religieux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COUVENT. - REM. Ajoutez : La Bruyère, qui aimait l'archaïsme, dit convent :
    Quelques femmes galantes donnent aux convents et à leurs amants [LA BRUY., des Femmes]
    (Voy. CONVENT au Supplém.)

couvent

COUVENT. n. m. Maison dans laquelle des religieux ou des religieuses vivent en commun. Couvent de femmes. Couvent de Carmélites. Couvent de Dominicains. Entrer dans un couvent. Sortir du couvent. Il se dit surtout à propos de religieuses. Voyez MONASTÈRE.

Il se dit aussi de l'Ensemble des religieux ou des religieuses qui sont dans une même communauté. C'est un couvent bien réglé. Tout le couvent s'assembla pour l'élection de l'abbesse.

Il se dit spécialement d'une Maison d'éducation dirigée par des religieuses. Elle a été élevée au couvent.

couvent


COUVENT, s. m. [Kou-van; 2e. lon. On a dit aûtrefois Couvent. Voy. ce mot.] Maison Religieuse d'hommes ou de Filles. "Couvent de Capucins, d'Ursulines; se mettre, se jeter dans un Couvent. Sortir du Couvent, etc.
   Rem. 1°. Couvent ne se dit, pour les hommes, que des Ordres mendians; et pour les filles, que de celles où il n'y a pas d'Abesses. Pour les aûtres, on dit, Monastère ou Abaye. On ne dit point, un Couvent de Bernardins, de Bénédictins: On dit une Abaye, ou un Prieuré. — Mais quand on parle indéfiniment, on dit toujours, au Couvent: "On l'a mise au Couvent; elle est sortie du Couvent.
   2°. On dit ordinairement, mettre une fille au Couvent; et Mde. de Sévigné le dit comme tout le monde; mais elle dit aussi, en Couvent, qu'on ne dit pas aujourd'hui.

Synonymes et Contraires

couvent

nom masculin couvent
Maison religieuse.
Traductions

couvent

Klosterconvent, monastery, convent school, nunneryklooster, mannenklooster, nonnenklooster, stift, vrouwenklooster, zusterhuis, meisjeskostschoolמנזר (ז), מִנְזָרklostermonaĥinejoconventoapácazárdaasrama, biaraconvento, mosteiromănăstireklosterμοναστήρι, μονήconvento, educandatoدَيْرُ الرَّاهِباتklášternunnaluostarisamostan女子修道院수녀원nonneklosterklasztorмонастырьสำนักแม่ชีmanastırnhà tu kín女修道院修道院 (kuvɑ̃)
nom masculin
maison où vivent des religieux, des religieuses

couvent

[kuvɑ̃] nm [sœurs] → convent; [frères] → monastery (= établissement scolaire) → convent, convent school