crépine

(Mot repris de crépines)

crépine

n.f.
Membrane graisseuse qui entoure les viscères du porc, du veau ou du mouton.

CRÉPINE

(kré-pi-n') s. f.
Sorte de frange, tissue et ouvragée par le haut, qu'on emploie pour l'ornement des dais, des lits et d'autres meubles. Crépine d'or et d'argent. La crépine d'un lit, d'un dais.
Le grand appartement [de Versailles] était meublé de velours cramoisi avec des crépines et des franges d'or [SAINT-SIMON, 67, 113]
Quoi qu'il vous dise d'une crépine d'or à deux taffetas, rien n'est si joli, si bien et si frais pour l'été, que de faire, de ces beaux taffetas, des meubles tout unis et la tapisserie aussi [SÉV., t. VIII, lett. 86, p. 396, dans POUGENS]
Une crépine de faux or devenu noir par laps du temps, avec une armoire d'ébène, ornée de figures grossièrement sculptées [LESAGE, Gil Blas, VII, 13]
Espèce de petite toile de graisse qui couvre la panse de l'agneau et qu'on étend sur les rognons quand l'agneau est habillé.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et dessus la crespine atache Une moult precieuse atache [, la Rose, 21223]
  • XIVe s.
    La toile de la fressure d'un porc que l'en dit la crespine [, Ménagier, II, 5]
  • XVIe s.
    Prenés moelles de cerf, de beuf et de mouton, crespine de chevreau [O. DE SERRES, 937]
    Il contraignoit les jeunes garçons à porter cheveux longs comme filles et des crispines et autres affiquets d'or par dessus [AMYOT, Mor. t. IV, p. 198, dans RAYNOUARD]
    À l'instant survint une damoiselle vestue d'un manteau jaune, le visage couvert d'un samy verd, et sur son chef une crespine de fil d'argent [, D. Flores de Grèce, f° LXXVIII, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Crêpe 1 ; provenç. crespina.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CRÉPINE. Ajoutez :
    Pièce sphérique ordinairement de cuivre et percée de trous, qu'on adapte à l'extrémité d'un tuyau de pompe ou de conduite en fonte, et qui est baignée dans le cabinet d'eau ou dans le puits.

crépine

CRÉPINE. n. f. Sorte de frange qui est tissue et ouvragée par le haut. Crépine d'argent. Crépine d'or et d'argent. Crépine de soie.

Il se dit aussi, en termes de Boucherie, de l'Enveloppe graisseuse des rognons du mouton, du veau, du porc.

crépine


CRÉPINE, s. f. [1re é fer. dern. e muet.] Frange, qui est tissûe et ouvragée par le haut. Crépine d'or, d'argent, de soie, etc.

Traductions

crépine

יותרת הכבד (נ)