crêpé

crêpe

CRÊPE. n. m. Sorte d'étoffe très légère et ordinairement un peu frisée, qui est faite de laine fine ou de soie crue et gommée. Crêpe blanc. Crêpe rose. Crêpe noir. Gros crêpe. Crêpe lisse. Une étoffe de crêpe. Un bandeau de crêpe. Un voile de crêpe. Une robe de crêpe.

Crêpe de Chine, Sorte de tissu de soie.

CRÊPE se dit absolument du Morceau de crêpe noir que l'on porte en signe de deuil et qui se met ordinairement au chapeau ou au bras.

crêpe

CRÊPE. n. f. Sorte de pâtisserie, faite de farine et de lait, qu'on fait frire en l'étendant sur la poêle. C'est l'usage de faire des crêpes à la Chandeleur, au mardi gras. Crêpes de froment. Crêpes de seigle. Faire sauter une crêpe dans la poêle.

crêpe


CRêPE, s. m. CRÉPER, v. act. [1re ê ouv. et long au 1er, é fer. et br. au 2d; 2d e muet au 1er, é fer. au 2d. On écrivait anciènement crespe, cresper, crespon; on écrivit ensuite crêpe, crêper, etc. avec un chevron sur l'ê, pour marquer la supression de l's. Aujourd'hui on ne conserve plus ce chevron ou accent circ. que dans l'ê qui est ouvert et long, comme dans crêpe. Cependant l'Acad. l'a conservé dans crêper, quoique dans crépon, elle ait substitué l'accent aigu, ce qui n'est pas conséquent. Le 1eré de créper n'est pas d'une autre natûre que le 1er de crépir, que l'Acad. marque d'un accent aigu.] Crêpe est une étofe un peu frisée et fort claire, qui est faite de laine fine ou de soie crûe et gommée. "Coîfe, bandeau, voile, ceintûre de crêpe. — Pris absolument et sans addition, il se dit du crêpe qu'on met au chapeau quand on porte le deuil.
   CRÉPER, friser en manière de crêpe: Créper une étofe, des cheveux. Chevelûre crépée, cheveux crépés: "Ses cheveux comencent à se créper.

Traductions

crêpé

[kʀepe] adj [cheveux] → backcombed