crac

crac

interj. [ onomat. ]
Exprime le bruit d'une chose dure qui se rompt : Tout d'un coup, crac ! la branche cassa net.

crac

(kʀak)
interjection
bruit de craquement Crac ! La branche s'est cassée.

CRAC

(krak')
Mot exprimant le bruit sec que font les corps durs se rompant ou s'entre-choquant. J'entendis crac, c'était une solive qui éclatait. Interjection familière, exprimant la soudaineté d'un fait. Crac ! le voilà par terre.
Aussitôt que la bouche il ouvre, Pour en manger son chien de sou [de fruits qui pendent au-dessus de sa tête], Crac, ils s'en vont je ne sais où [SCARRON, Virg. trav. VI]
S. m.
Un crac semblable à des hélas Accompagna sa culbute [ID., ib. II]
Terme de fauconnerie. Maladie des oiseaux de proie.

ÉTYMOLOGIE

  • Onomatopée.

crac

CRAC. Mot familier qui exprime le bruit que font certains corps, durs, secs et solides, soit en se frottant violemment, soit en éclatant. J'entendis crac, c'était une solive qui éclatait.

Il sert aussi d'Interjection familière pour marquer la Soudaineté d'un fait, d'un événement. Crac, le voilà parti!

Traductions

crac

krak