cramoisi, ie

CRAMOISI, IE1

(kra-moi-zi, zie) adj.
Qui a la couleur du cramoisi.
Les rameaux des arbres sont parsemés de boutons de fleurs blanches et cramoisies [BERN. DE ST-P., Harm. liv. I, Tabl. génér.]
Dans la chevelure blanche du vieillard [Chactas] on place une couronne de plumes cramoisies [CHATEAUB., Natch. III, 83]
Familièrement. Devenir tout cramoisi, rougir de honte ou de colère.
Mme la duchesse de Berry devint cramoisie et tremblante de colère [SAINT-SIMON, 296, 87]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Je ne me laisserai mourir de la pepie, Quant en debvroy avoir la face cramoisie Et le nez violet [BASSELIN, II]
  • XVIe s.
    406 aulnes de velours bleu cramoisy [RAB., Garg. I, 8]
    Voulez vous une piece de veloux violet cramoisy, tainct en grene ; une piece de satin broché, ou bien cramoisy ? [ID., Pant. II, 11]
    J'en notay une aultre insigne, à cause d'ung beau floc de soye cramoisyne que elle avoit sus la teste [ID., ib. V, 33]
    Et tousjours les plus cramoisies [cerises] S'en vont les premieres choisies [ST-GELAIS, 42]
    Un haut-de-chausses de veloux cramoisi rouge [D'AUB., Faen. III, 23]
    Les longues gousses du garrobier, colorées d'incarnat cramoisi [O. DE SERRES, 556]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. carmesi ; portug. carmezim ; ital. chermisi, chermisi ; de l'arabe karmesi, cramoisi, dérivé de kermes (voy. ce mot).