crampe

(Mot repris de crampes)

crampe

n.f. [ du frq. krampa, recourbé ]
Contraction involontaire, prolongée et douloureuse d'un muscle : La nageuse fut soudain prise d'une crampe dans le pied.
Crampes d'estomac,
tiraillements douloureux dans l'estomac.

CRAMPE1

(kran-p') s. f.
Contraction involontaire et douloureuse, de muscles isolés. Avoir des crampes. Il lui prit une crampe. Autrefois on disait aussi goutte-crampe. Fig. Avoir la crampe, être lent. N'avoir pas la crampe, être vif, être éveillé sur ses intérêts.
Crampe nerveuse de l'estomac, ou, simplement, crampe d'estomac, douleur vive qui a son siége dans les parois de ce viscère. Crampes, douleurs que les femmes en couches ressentent souvent dans les membres abdominaux, lorsque la tête de l'enfant s'engage au détroit abdominal. Crampe des écrivains, affection consistant en une inaptitude de certains muscles des doigts de la main, le pouce, l'indicateur, à se contracter régulièrement pour retenir et diriger une plume, pour appuyer sur les touches d'un piano, etc.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Luxure n'est de riens endormie ne crampe ; Partout queurt [court], partout monte, partout gravist et rampe [J. DE MEUNG, Test. 1753]
    Vos alez en estei si joint, Et en yver alez si cranche [RUTEB., 211]
  • XVe s.
    Mais la crance Ont ceulx dehors, s'il est qui y prent garde [E. DESCH., Administ. de l'hôtel du prince.]
  • XVIe s.
    D'Alvian tint, Petillan recula ; Aussi l'on dit en la gloire qu'il a Que son cheval n'eut pas la goutte grappe En Aignadel.... [J. MAROT, V, 139]
    La goutte grampe est une espece de convulsion, faite d'une matiere flatulente, par le moyen de laquelle souventesfois le col, les bras et jambes sont par une grande force retirées, ou estendues, causant une extresme douleur, non toutesfois de longue durée [PARÉ, XXI, 29]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, kranke ; de l'anc. allem. krampf, du même radical que crampon (voy. ce mot). Crampe, cranche, crance, grampe, et même grappe, sont toutes formes d'un même mot qui était adjectif : estre crampe, avoir les membres contractés, engourdis, avoir la goutte crampe, etc.

CRAMPE2

(kran-p') s. f.
Terme de marine. Espèce de crampon. Crampe à chambrière, petite barre ployée en équerre vers les bouts, pour maintenir le mât sur ses tins pendant qu'on le travaille.
Terme de sellier. Voy. CRAMPON.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CRAMPON.

crampe

CRAMPE. n. f. Contraction spasmodique, douloureuse qui se fait sentir principalement à la jambe et au pied. Il lui prit une crampe, il fut saisi par une crampe en nageant. Être pris de crampes. Avoir des crampes.

Crampe d'estomac, Contraction douloureuse dans la région de l'estomac.

crampe


CRAMPE, s. f. [Kran-pe; 1re lon. 2e e muet.] Contraction convulsive et douleureûse, qui se fait sentir principalement à la jambe et au pied. "Il lui prit une crampe en nageant. — Adj. fém. On apèle goutte-crampe, une espèce de goutte subite, et qui dûre peu.

Traductions

crampe

crampמכווץ (ז), עווית (נ), עֲוִית(spier)kramp, krampKrampfcalambrekramppi, lihaskramppi, suonenvetogörcsспазм, судорогаcrampokramp (kʀɑ̃p)
nom féminin
douleur due à une contractionmusculaire avoir une crampe à la jambe

crampe

[kʀɑ̃p] nfcramp
J'ai une crampe au mollet → I've got cramp in my calf.
crampe d'estomac → stomach cramp