cramponner

(Mot repris de cramponnât)

se cramponner

v.pr.(à)
1. S'accrocher : Le lierre se cramponne au mur.
2. Tenir fermement sans lâcher prise : Elle se cramponne à la rampe d'escalier pour ne pas tomber s'agripper
3. Fam. S'attacher à qqch qu'on ne veut pas abandonner, malgré les obstacles : Il lui reste un espoir auquel il se cramponne désespérément se raccrocher
4. Fam. (Sans compl.) Résister, tenir opiniâtrement : On a tout fait pour le décourager, mais il s'est cramponné. céder

cramponner


Participe passé: cramponné
Gérondif: cramponnant

Indicatif présent
je cramponne
tu cramponnes
il/elle cramponne
nous cramponnons
vous cramponnez
ils/elles cramponnent
Passé simple
je cramponnai
tu cramponnas
il/elle cramponna
nous cramponnâmes
vous cramponnâtes
ils/elles cramponnèrent
Imparfait
je cramponnais
tu cramponnais
il/elle cramponnait
nous cramponnions
vous cramponniez
ils/elles cramponnaient
Futur
je cramponnerai
tu cramponneras
il/elle cramponnera
nous cramponnerons
vous cramponnerez
ils/elles cramponneront
Conditionnel présent
je cramponnerais
tu cramponnerais
il/elle cramponnerait
nous cramponnerions
vous cramponneriez
ils/elles cramponneraient
Subjonctif imparfait
je cramponnasse
tu cramponnasses
il/elle cramponnât
nous cramponnassions
vous cramponnassiez
ils/elles cramponnassent
Subjonctif présent
je cramponne
tu cramponnes
il/elle cramponne
nous cramponnions
vous cramponniez
ils/elles cramponnent
Impératif
cramponne (tu)
cramponnons (nous)
cramponnez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais cramponné
tu avais cramponné
il/elle avait cramponné
nous avions cramponné
vous aviez cramponné
ils/elles avaient cramponné
Futur antérieur
j'aurai cramponné
tu auras cramponné
il/elle aura cramponné
nous aurons cramponné
vous aurez cramponné
ils/elles auront cramponné
Passé composé
j'ai cramponné
tu as cramponné
il/elle a cramponné
nous avons cramponné
vous avez cramponné
ils/elles ont cramponné
Conditionnel passé
j'aurais cramponné
tu aurais cramponné
il/elle aurait cramponné
nous aurions cramponné
vous auriez cramponné
ils/elles auraient cramponné
Passé antérieur
j'eus cramponné
tu eus cramponné
il/elle eut cramponné
nous eûmes cramponné
vous eûtes cramponné
ils/elles eurent cramponné
Subjonctif passé
j'aie cramponné
tu aies cramponné
il/elle ait cramponné
nous ayons cramponné
vous ayez cramponné
ils/elles aient cramponné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse cramponné
tu eusses cramponné
il/elle eût cramponné
nous eussions cramponné
vous eussiez cramponné
ils/elles eussent cramponné

CRAMPONNER

(kran-po-né) v. a.
Fixer au moyen d'un crampon. Cramponnez bien cette serrure.
Terme de maréchalerie. Cramponner des fers de cheval, y faire des crampons. Cramponner un cheval, le ferrer à crampons.
Se cramponner, v. réfl. S'accrocher.
La joubarbe se cramponne dans le ciment [CHATEAUB., Génie, III, V, 5]
Mes chenilles tapissèrent de soie toutes les parois du poudrier, ce qui leur donnait plus de facilité pour se cramponner contre le verre [BONNET, Insectes, observ. 4]
Se cramponner à la fenêtre, à un barreau, etc. se dit en parlant de quelqu'un qui s'y fixe fortement à l'aide des mains. Fig. S'attacher obstinément à quelqu'un pour en obtenir ce qu'on désire.
Cet homme est-il bien de ma race [Juifs] ? .... à mes fils comme il se cramponne ! [BÉRANG., Échelle.]
Je cours après mon homme, et, s'il faut qu'il m'échappe, Je me cramponne après le premier que j'attrape [PIRON, Métrom. III, 14]
Se cramponner à une chose, faire tous ses efforts pour ne pas la quitter, pour ne pas la perdre. Se cramponner à un espoir, à la vie.
L'abbé d'Estrées se promettait je ne sais comment une fortune en se cramponnant comme que ce fût dans son triste emploi en Espagne [SAINT-SIMON, 131, 199]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et l'on se retrahist à son pavillon, et aussi messire Enguerrant, pour leurs bassinets faire cramponner [, Jeh. de Saintré, ch. 40]
  • XVIe s.
    Il fallut paier d'autre monnoie, quand l'amiral et Haumont tapperent à bord, et cramponnerent de haut en bas [D'AUB., Hist. II, 208]
    Les uns et les autres, n'ayant tiré qu'une volée, se cramponnerent [ID., ib. II, 209]
    Et l'ayant cramponnée, luy et ses soldats, se lancerent à corps perdu sur la parmente [CARLOIX, I, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Crampon.

cramponner

CRAMPONNER. v. tr. Attacher avec un crampon. Il faut cramponner cette pièce de bois. Cramponnez bien cette serrure.

Cramponner des fers de cheval, Y faire des crampons.

Par extension, Cramponner un cheval, Ferrer un cheval avec des fers à crampon.

SE CRAMPONNER signifie plus particulièrement S'attacher fortement à quelque chose pour n'en être point arraché. La tige de cette plante se cramponne aux corps voisins. Il se cramponne si fort à ces barreaux qu'on ne peut lui faire lâcher prise.

Fig. et fam., C'est un homme dont on ne peut se défaire, il se cramponne à vous. Absolument, Plus on tâche de se débarrasser des importuns, plus ils se cramponnent. On dit aussi, transitivement, Cramponner quelqu'un.

cramponner

Cramponner.

Synonymes et Contraires

cramponner (se)

verbe pronominal cramponner (se)
Tenir fermement.
Traductions

cramponner

clamp, attach, shoe[iemand] aan z'n kop zeuren, klampen, klemmen (səkʀɑ̃pɔne)
verbe pronominal
se tenir très fort se cramponner à la rampe

cramponner_se

[kʀɑ̃pɔne] vpr/vi → to hang on, to cling on
se cramponner à → to hang on to, to cling on to