crapaud

(Mot repris de crapauds)

crapaud

n.m. [ du germ. krappa, crochet ]
1. Amphibien insectivore aux formes lourdes et trapues, dont la peau est couverte de sortes de verrues : Le crapaud est un insectivore.
2. Petit piano à queue.
3. Fauteuil rembourré, bas, au dossier évasé.
4. Défaut dans une pierre précieuse.

CRAPAUD

(kra-pô ; le d ne se lie pas : un kra-pô énorme ; au pluriel, l's se lie : des kra-pô-z énormes) s. m.
Reptile batracien qui a les pattes beaucoup plus courtes que celles des grenouilles et dont le corps est couvert de tubercules ou glandes d'où suinte une humeur vénéneuse.
Passerai-je sous silence les amours du crapaud, cet animal hideux, et qui peut néanmoins nous intéresser par sa constance, par sa patience et par sa dextérité à servir d'accoucheur à sa femelle ? [BONNET, Consid. Corps org. Œuvres, t. VI, p. 142, dans POUGENS.]
Ce n'est qu'assez improprement qu'on peut dire que le crapaud est ovipare ; c'est que les petits corps qu'il met au jour en si grand nombre ne sont pas précisément des œufs ; ils sont, à parler exactement, les têtards eux-mêmes, déjà tout formés [ID., Contempl. nat. part. XII, ch. 42]
Pierre de crapaud, sorte de pierre qu'on disait se trouver dans la tête du crapaud, et à laquelle on attribuait des vertus particulières. Populairement. Sauter comme un crapaud, sauter d'une manière lourde. Être chargé d'argent comme un crapaud de plumes, n'avoir pas le sou. Un vilain crapaud, un petit homme fort laid. C'est aussi un terme d'injure qui n'implique pas la laideur. Fig. et familièrement. Avaler un crapaud, faire quelque chose de désagréable, qui coûte beaucoup.
Crapaud de mer, nom vulgaire de la synancée horride, poisson qui habite la mer des Indes et qui est dit aussi pythonisse. C'est encore le nom de la lophie histrion, poisson. Crapaud pêcheur, la baudroie, poisson. Crapaud ailé, nom marchand d'une coquille univalve, le strombe très large de Linné.
Crapaud volant, nom vulgaire de l'engoulevent, oiseau.
Terme de vétérinaire. Maladie du sabot regardée par quelques auteurs comme de nature cancéreuse.
Terme d'artillerie. Affût de mortier plat et sans roue. Terme de marine. Forte plate-bande de fer coudée, qui maintient le gouvernail toujours à la même hauteur.
Terme de minéralogie. Pierre grossière qui se trouve dans un bloc de marbre.
Petit fauteuil très bas pour s'asseoir au coin du feu.
Petite bourse de soie dans laquelle les hommes enfermaient leurs cheveux par derrière.
Crapaud du marais, nom donné par dénigrement à ceux des membres de la Convention qui siégeaient dans le bas et qui suivaient d'ordinaire l'impulsion du pouvoir dominant.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Quar des serpenz i ot à grant plenté, Laisardes grans et grans crapoz enflés [, Le moniags Guillaume, V. 2542]
  • XIIIe s.
    À deables tant de maistres, dist li crapos à la herse [ancien proverbe] [LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 174]
    Ki crapaut aime, lunette [petite lune] li semble [ID., ib.]
    Lesards et coluvres, grants crapots et serpens pesans, Hiver et esté. Pour ce qu'elle volt [voulut] se [son] baron [mari] doner un crapaut à megner [manger] [, Bibl. des Chart. 2e série, t. III, p. 423]
  • XIVe s.
    Les quelles femmes porterent un gros crapot pour deffaire le sort ; et, ce fait, la fille tantost après fu aussi comme toute garie [DU CANGE, buffo.]
  • XVIe s.
    D'où vient donc une si grande licence à ces vers ou crapaux, d'establir patrons et advocats devant Dieu ? [CALVIN, Instit. 699]
    De plus on a apporté le madrier, pour les barrieres, pour les crapaux, pour les grilles [D'AUB., Hist. II, 350]
    Ho le meschant crapaut françois ! [CARL., V, 10]
    Encores que les crapaux n'ayent des dents.... le crapaut est vestu d'une grosse peau dure [PARÉ, XXIII, 32]
    Au reguard des lettres, d'humanités, de congnoissance des anticques histoires, ils en estoyent chargés comme crapault de plumes [RAB., II, 11]
    Saute, crapaud, voici la pluie [OUDIN, Curios. fr.]
    Comme en la danse des crapauds en laquelle chascun veut estre maistre [JULIEN, Mesl. hist. p. 145, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, grapaud ; picard, crapeux ; wallon, crapan ; limousin, gropal ; provenç. grapaut, crapaut ; anc. catal. grapalt, grapaut ; catal. mod. calapat ; bas-lat. crapaldus, crapollus. On a indiqué le danois groen-padde, crapaud, de groen, vert, at padde, grenouille ; mais la forme du mot ne s'y prête pas. Il vaut mieux recourir avec Grandgagnage et Diez à l'anglo-saxon creopan ; frison, kriapa ; holland. kruipen ; angl. to creep ; island. craup, ramper ; l'anglais a aussi creeper, vermine qui rampe.

crapaud

CRAPAUD. n. m. Reptile batracien qui ressemble à la grenouille et dont le corps est couvert de pustules. Crapaud de terre. Crapaud de marais.

Fig. et fam., C'est un vilain crapaud, se dit d'un Petit homme fort laid. On dit dans le même sens Être laid comme un crapaud.

Par analogie, il désigne Certains animaux remarquables par leur laideur, tels que le Crapaud volant, Nom vulgaire de l'engoulevent, etc.

Par extension, il désigne aussi, en termes d'Arts, un Fauteuil bas tout rembourré ; une Sorte de pièce d'artificier repliée sur elle- même ; un Défaut dans le tissu d'une étoffe, dans un bloc de marbre, dans une pierre précieuse, etc.

crapaud

Crapaud, m. acut. Est une espece de beste à quatre pieds tavelée, de corsage de grenouille, lourde et pesante, de hideux regard, renflée et venimeuse, Bufo.

Une sorte de crapaud appelé graisset, ou verdier, Rubeta.

crapaud


CRAPAUD, s. m. CRAPAUDIèRE, s. f. [Kra-po, po-dière; 3e è moy. et long au 2d.] Le Gendre écrit crapeau; mauvaise ortographe, contraire à l'usage et à l'analogie. — Crapaud, est une espèce d'animal venimeux, qui ressemble à la grenouille. Crapaudière, lieu où se trouvent beaucoup de crapauds.
   En style proverbial, on dit, d'un homme fort laid, que c'est un vilain crapaud: de celui qui saute fort mal, qu'il saute comme un crapaud: de celui qui n'est guère pécunieux, qu' il est chargé d'argent comme un crapaud de plumes. Cette dernière phrâse est bâsse et populaire.
   On apèle aussi figurément (st. famil.) une crapaudière, un lieu bâs, humide et mal-propre.

Traductions

crapaud

Krötetoadpad, crapaud, gebrek in edelsteen, lelijk mormel, leunstoel, paddeקרפד (ז), קַרְפַּדpaddagripautudseφρύνος, βάτραχοςbufosapokatakrospo, bottabufo, ranasapopaddaжабаضِفْدِعُ الطِّيـنropucharupikonnakrastačaヒキガエル두꺼비padderopuchaคางคกkara kurbağacon cóc癞蛤蟆蟾蜍 (kʀapo)
nom masculin
petit animal qui vit près de l'eau

crapaud

[kʀapo] nm (= animal) → toad