cratère

(Mot repris de cratères)

cratère

n.m. [ lat. crater, vase, du gr. ]
1. Partie supérieure d'un volcan formant une ouverture évasée par où s'échappent les projections et les laves.
2. Dans l'Antiquité, grand vase à large ouverture et à deux anses où l'on mélangeait l'eau et le vin.
Lac de cratère,
lac formé dans le cratère d'un volcan éteint.

CRATÈRE

(kra-tê-r') s. m.
Terme d'antiquité. Vase à boire, en forme de coupe.
Les Grecs et Cariens placent un cratère entre les deux armées, puis, amenant là les enfants de Phanès, les égorgent jusqu'au dernier [P. L. COUR., II, 137]
Il fut destiné à consacrer au temple de Junon un grand cratère de bronze qui subsiste encore ; les bords en sont ornés de têtes de griffons ; il est soutenu par trois statues colossales à genoux et de la proportion de sept coudées de hauteur [BARTHÉL., Anach. ch. 74]
Le falerne écumait dans de larges cratères [V. HUGO, Odes, II, 5]
Terme de l'ancienne université. Les cratères de Sorbonne, de Navarre, coupes d'argent, en forme d'écuelles sans oreilles. Terme d'astronomie. La constellation de la Coupe.
Terme de géologie. Ouverture par laquelle un volcan rejette des matières enflammées. Le cratère du Vésuve, de l'Etna.
Ne se souvient-il plus que la neige glacée Couronne quelquefois les cratères brûlants ? [MILLEV., Élég. liv. II, Eschyle.]
Bouche ou ouverture d'un fourneau de verrerie par le haut.

REMARQUE

  • 1. Cratère n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1762, et encore avec le seul sens de vase à boire.
  • 2. Millevoye, dans sa traduction de la 5e églogue de Virgile, a fait, à tort, cratère du féminin : Le chio jaillissant des profondes cratères.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. crater, en grec, coupe où l'on mêle le vin et l'eau, du verbe grec, mélanger (voy. CRASE). Le cratère d'un volcan a été ainsi nommé à cause de sa forme en coupe.

cratère

CRATÈRE. n. m. T. d'Antiquité. Vase à deux anses, plus large que profond, d'une grande capacité, contenant du vin et de l'eau mêlés, dont on remplissait les coupes qu'on passait ensuite à chaque convive.

Il désigne, par analogie, la Partie supérieure d'un volcan, ou l'Ouverture par laquelle il vomit sa lave, ses feux, sa fumée et ses cendres. Le cratère du Vésuve, de l'Etna.

Par analogie, il se dit aussi de l'Ouverture pratiquée à la partie supérieure d'un fourneau de verrier.

Traductions

cratère

craterלוע (ז), מכתש (ז), מַכְתֵּשׁ, לֹעַkraterκρατήραςcratereKraterКратерKráterkrater분화구kraterкратер (kʀatɛʀ)
nom masculin
trou le cratère d'un volcan

cratère

[kʀatɛʀ] nmcrater