cravate

cravate

n.f. [ de Croate, en raison de la bande de tissu que les cavaliers croates portaient autour du cou ]
1. Bande d'étoffe que l'on passe autour du cou sous le col d'une chemise, et qui se noue par-devant : Un nœud de cravate.
2. Insigne de grades élevés de certains ordres : La cravate de commandeur de la Légion d'honneur.

CRAVATE1

(kra-va-t') s. m.
Cheval de Croatie.
.... Vite, mon cheval ; Comment, c'est un cravate.... [ABBÉ RÉGNIER, Voy. de Munich, dans RICHELET]
Adjectivement. Cheval cravate.
Soldat de cavalerie légère. Il fut poursuivi par un cravate. Le régiment de royal-cravate.
S'enrôler dans une compagnie de cravates [VOIT., Lett. 20]
La crainte des embûches des cravates leur donne l'alarme [ID., ib. 67]
Je vois fort bien que ce sont des cravates de l'armée ennemie [HAMILT., Gramm. V]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    M. le prince croyant que ce fust toute l'armée qui se retiroit, dit au sieur de Tavannes de pousser à la cravatte [comme des Cravates ou Croates, charger à la tête] avec son regiment, pour tascher d'engager quelque combat [TAVANNES, Mém. p. 201, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Croate, dont Voiture, lettre 68, s'est servi : Il y a un certain Bras de fer qui est la plus redoutable créature que le ciel voye aujourd'hui ; il brise tout ce qu'il touche ; et toutes les cruautés des Croates ne sont point comparables aux siennes.

CRAVATE2

(kra-va-t') s. f.
Pièce d'étoffe légère que les hommes et quelquefois les femmes se mettent autour du cou. Cravate blanche. Cravate de taffetas.
Les hommes portaient alors des cravates de dentelle, qu'on arrangeait avec assez de peine [VOLT., Louis XIV, 16]
Vous figurez-vous Ce diable habillé d'écarlate ? Bossu, louche et roux ; Un serpent lui sert de cravate ; Il a le nez crochu [BÉRANG., H. rouge.]
Fig. Une cravate de chanvre, la corde avec laquelle on pend un homme.
La cravate d'un drapeau, sorte d'écharpe brodée dont on orne la hampe d'un drapeau.
Au trictrac, marque qui, mise au fichet, indique qu'on a grande bredouille.
Cravate blanche, pie-grièche à collier blanc. Cravate jaune, alouette à gorge jaune. Cravate noire, colibri à cou noir. Cravate verte, colibri à cou vert. Cravate dorée, nom vulgaire du jeune âge du colibri topaze.
Terme de vétérinaire. Cravates oesophagiennes, bandes musculaires disposées en cravates autour de l'orifice oesophagien de l'estomac du cheval.
Terme de marine. Cordage fixé à la tête des bas mâts d'un bâtiment abattu en carène. Cordage qui suspend une ancre à l'une des extrémités d'une chaloupe. Ancre prise en cravate, ancre levée au moyen d'un cordage qui entoure la verge, en passant sous les deux bras.

ÉTYMOLOGIE

  • Cravate 1 ; parce que cette pièce d'habillement fut dénommée d'après les Cravates ou Croates qui vinrent au service de France.

cravate

CRAVATE. n. f. Morceau d'étoffe que les hommes et les femmes se mettent autour du cou. Cravate de mousseline, de soie, de taffetas. Cravate blanche. Cravate noire. Cravate de couleur. Le noeud, les bouts d'une cravate. Nouer sa cravate. Par extension, Cravate de commandeur de la Légion d'honneur.

La cravate d'un drapeau, L'ornement de soie, brodé d'or ou d'argent, qu'on attache comme une cravate au haut d'une lance, d'un drapeau, et dont les bouts sont pendants.

cravate


CRAVATE, s. f. [Trév. met Cravatte avec 2 t, et dit: quelques-uns écrivent cravate, et l'on croit que c'est le mieux.] Linge qui se met autour du cou, qui se noûe par devant, et dont les deux bouts pendent sur la poitrine. Cravate de mousseline, de tafetas noir. — * Anciènement on disait cravate, par corruption, pour Croate, cheval de Croatie. Il était, en ce sens, masculin.

Traductions

cravate

Krawatte, Schlips, Halsbindenecktie, tiestropdas, das, (strop)das, lint, wimpel, wurggreepעניבה (נ), עֲנִיבָהdascorbataslipskravatocorbatanyakkendőcravattaslipskrawatgravataгалстук, узелtaiboyunbağı, kravatγραβάταرِبَاطُ العُنْقkravatasolmiokravataネクタイ넥타이slipsเนคไทcà vạt领带 (kʀavat)
nom féminin
bande de tissu autour du cou nouer sa cravate

cravate

[kʀavat] nf
(= nœud) → tie
(RUGBY) (= faute) → high tackle