crayon

crayon

[ krɛjɔ̃] n.m. [ de craie ]
1. Baguette de bois contenant une mine de graphite ou d'une autre matière, et qui sert à écrire ou à dessiner : Un crayon à mine dure, à mine grasse. Une boîte de crayons de couleur.
2. Bâtonnet de substance compacte quelconque (pommade, fard, etc.) : Un crayon à paupières.
Avoir un bon coup de crayon,
dessiner très bien.
Crayon optique,
photostyle.

CRAYON

(krè-ion) s. m.
Petit morceau de minerai, propre à écrire ou à dessiner.
Crayon noir, blanc Si au milieu des tableaux de Rubens ou de Paul Veronèse, quelqu'un venait placer ses dessins au crayon, n'aurait-il pas tort de s'égaler à ces maîtres ? [VOLT., Brutus, Préface]
Le grand coloriste [Rubens] perdait sa palette quand il retrouvait son crayon [CHATEAUB., Italie, 44]
Fig.
Muses, pour le tracer, cherchez tous vos crayons [BOILEAU, Épît. IV]
La nature aujourd'hui de ses propres crayons Vient d'armer une main qu'éclairent ses rayons [A. CHÉN., 152]
Le crayon d'un censeur, d'un critique, la note critique qu'il met à un passage.
[Un censeur].... dont le crayon sûr d'abord aille chercher L'endroit que l'on sent faible et qu'on se veut cacher [BOILEAU, Art p. IV]
Petite baguette de bois ou de métal garnie d'un crayon ; le bois généralement employé pour la confection de ces crayons est celui du genévrier virginien ou genévrier rouge, dit aussi cèdre rouge.
La manière d'un dessinateur. Cela est d'un crayon large, d'un crayon aisé.
Tout dessin fait au crayon.
Il pourra se délasser l'esprit et se réjouir les yeux, sur les crayons que vous lui mettrez entre les mains [BALZ., Avis écrit.]
Portrait fait au crayon. Il a fait le crayon d'un tel.
La description qu'on fait de quelque personne. Vous nous avez bien dépeint cet homme-là ; vous nous en avez fait un fidèle crayon. Quelqu'un n'a-t-il point vu Comme on dessine sur nature ? On vous campe une créature.
Une Ève ou quelque Adam ; j'entends un objet nu ; Puis force gens, assis comme notre bergère, Font un crayon conforme à cet original [LA FONT., Cas.]
La première idée, la première esquisse d'un tableau qui se fait au crayon. Fig. Esquisse, en parlant des écrits et des discours.
Sans pouvoir exprimer par tant d'horribles traits Qu'un crayon imparfait de leur sanglante paix [CORN., Cinna, I, 3]
Ce n'est ici qu'un simple crayon, un petit impromptu dont le roi a voulu se faire un divertissement [MOL., l'Am. méd. Préf.]
On n'apporte point à ces mémoires ni le savoir, ni l'esprit, ni la méditation qu'il faudrait pour en tracer même un crayon imparfait [PELLISS., Mém. pour les gens de lettres, p. 71]
Les connaissances humaines ne sont qu'un crayon imparfait de la science de ces esprits [BOSSUET, Démons, 1]
Vous trouverez dans ma description un léger crayon de leurs mœurs [J. J. ROUSS., Hél. I, 23]
Terme de géologie. Sorte de marne, où domine l'argile et le sable, qui se trouve sous la couche de l'humus. Terre dure et de culture difficile.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Soit dit pour un craion [esquisse] de la cour [D'AUB., Hist. II, 183]
    Et pour mettre la derniere main à ce très excellent creon, elle n'avoit pas encores saeze ans accomplis [CARL., III, 7]
    Quoique la varieté et discordance continuelle des evenements les rejecte de coing en coing et d'Orient en Occident, ils ne laissent de suyvre pourtant leur esteuf, et de mesme creon peindre le blanc et le noir [MONT., I, 248]
    Dites moy pourquoi c'est qu'on vous represente, vous autres messieurs les avocats, sous le creon des harpies ; cela ne nous certifie chose autre, sinon que vous aimez fort la grippe [CHOLIÈRES, Contes de CHOLIÈRES, f° 82, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Craie ; saintong. créon.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CRAYON. Ajoutez : - REM. J. J. Rousseau, Confess. VIII, a dit : " Je lui lus la prosopopée de Fabius écrite en crayon sous un chêne. " On dit plutôt aujourd'hui : au crayon.

crayon

CRAYON. n. m. Petit morceau de pierre de mine, ou de quelque autre matière colorée propre à dessiner. Crayon noir, blanc, bleu. Crayon de sanguine. Crayon de charbon. Crayon de pastel. Crayon mou, crayon dur, crayon gras.

Il se dit également d'une Petite baguette de bois ou de métal, qui renferme un crayon de mine de plomb ou autre, et dont on se sert pour tracer, marquer, écrire, etc. Une note écrite au crayon. Tailler un crayon. Portrait au crayon. Donner quelques coups de crayon. Une boîte de crayons de couleur.

Il signifie figurément Manière de dessiner ou Manière dont une chose est dessinée. Un crayon facile, ferme, large.

Il se dit, par extension, de Tout dessin fait au crayon, et particulièrement d'un Portrait fait de cette manière. Les crayons de cet artiste sont très estimés. Il a fait le crayon d'un tel.

Il signifie aussi figurément Description qu'on fait de quelque personne. Vous nous avez fait un fidèle crayon de cet homme-là.

Il désigne encore la Première idée ou le premier dessin d'un tableau, qu'on trace avec du crayon. Il n'a pas encore commencé ce tableau, il n'en a fait qu'un crayon, que le crayon. Crayon grossier. Léger crayon.

Il se dit figurément, dans un sens analogue, en parlant des Ouvrages de l'esprit. Cette pièce n'est pas achevée, ce n'est encore qu'un crayon, qu'un premier crayon, qu'un crayon imparfait, qu'un faible crayon. Je ne vous ai tracé qu'un léger crayon des événements qui précédèrent cette époque.

crayon


CRAYON, s. m. CRAYONER, v. act. [Kré-ion, io-né; 1re é fer. Richelet écrit craïon, craïoner, ortographe qui induit à une mauvaise prononciation; car alors il faudrait prononcer cra-ion, cra-io-né, contre l'usage.] Crayon, est un petit morceau de pierre de mine, ou de quelqu'autre matière colorée, propre à marquer, à écrire, à tracer, à dessiner. Crayoner, dessiner avec un crayon.
   CRAYON est aussi, 1°. Le portrait d'une persone fait au crayon. Il a fait le crayon d'un tel. = 2°. La première idée, ou le premier dessin d'un tableau qu'on trace avec le crayon. Il n'a fait que le crayon de ce tableau; léger crayon; crayon grossier. — On dit aussi, en ce sens, crayoner. Cela n'est encôre que crayoné. = 3°. Il se dit figurément des ouvrages d'esprit: "Cette pièce n'est encôre qu'un crayon, un premier, un léger crayon.
   Rem. Ces deux mots sont à la mode dans la Litératûre: on ne peint plus comme aûtrefois, on crayone. On crayone les âmes, les caractères, les sentimens, les actions. Cette métaphôre marque souvent de l'aféterie, et plus souvent encôre, elle manque de justesse. "Sous ses crayons enchanteurs, les vertus devenoient de graces. Marm. C'est une fille de Couvent, qui parle ainsi de sa mère. Ce n'est pas là le ton de la conversation.

Synonymes et Contraires

crayon

nom masculin crayon
Littéraire. Description à grands traits.
Traductions

crayon

Bleistift, Crayon, Stiftpencilpotlood, potloodtekening, stift, tekentrantעט עופרת (ז), עיפרון (ז), עִפָּרוֹןмоливllapistužkablyantskribilolápiz, lápiz de carbónlyijykynäceruzamatita, lapisplumbumblyantołóweklápiscreionкарандаш, карандащblyertspennakalamukurşun kalemμολύβιقَلَمُ رِصَاصٍolovka鉛筆연필ดินสอbút chì铅笔鉛筆 (kʀɛjɔ̃)
nom masculin
ce qui sert à écrire, à dessiner un crayon de couleur

crayon

[kʀɛjɔ̃] nm
(pour écrire)pencil
écrire au crayon → to write in pencil
[rouge à lèvres] → stick, pencil
crayon à bille nmball-point pen
crayon de couleur nmcoloured pencil