cresson

(Mot repris de cressons)

cresson

[ kresɔ̃ ou krəsɔ̃] n.m. [ mot frq. ]
Plante herbacée qui pousse dans l'eau douce et que l'on cultive pour ses feuilles comestibles (on dit aussi cresson de fontaine).

cresson

(kʀɛsɔ̃) , (kʀəsɔ̃)
nom masculin
plante aux feuilles comestibles une soupe au cresson

CRESSON

(krè-son ; quelques personnes prononcent kre-son, mais à tort) s. m.
Plante qui croît dans les eaux vives, dite vulgairement cresson d'eau, cresson de ruisseau, et cresson de fontaine (sisymbrium nasturtium, L.). Cresson de rivière, nom vulgaire du nasturtium sylvestre. Cresson alénois, cresson des jardins, nasitor, cresson cultivé, passerage cultivée (lepidium sativum, L.). Cresson sauvage (cochlearia coronopus, L., ou senebiera coronopus). Cresson des prés, cresson élégant, nom vulgaire de la cardamine des prés (crucifères). Cresson de Para (spilanthes oleracea, L.), plante synanthérée du Pérou. Cresson d'Inde, noin donné parfois aux espèces du genre capucine (tropéolacées). Cresson doré, nom vulgaire du chrysosplénion oppositifolié (saxifragacées), dit aussi cresson de roche, dorine et saxifrage dorée. Cresson de chien, la véronique beccabunga (rhinanthacées). Cresson des ruines et des décombres, le lépidier rudéral.
Cresson de terre, la barbarée précoce (crucifères), dite aussi roquette des jardins [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Kersons est de deux manieres, si com de riviere et de cortiex [courtils, jardins] [ALEBRANT, f° 61]
    Tout le creson qu'on vendra [TAILLIAR, Recueil, p. 268]
  • XVe s.
    L'en ne restraint buche, espices, boisson, Chambres, ne dons, ne la desordonnance, Fors purée, poys, cresson.... [E. DESCH., Admin. de l'hôtel du prince.]
    Toutefois, ne demoura pas qu'elle ne se mist en ses devoirs pour l'oster hors de cette melancolie, et pour assiette, en lieu de cresson, elle lui dit [LOUIS XI, Nouv. XXXIII]
  • XVIe s.
    On y appliquera du cresson pilé et fricassé avec graisse de porc [PARÉ, XV, 2]
    Le nazitor ou cresson alenois [O. DE SERRES, 536]
    Des cataplasmes faits avec des berles, ou cresson d'eau [ID., 926]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, kerson ; catal. crexen ; ital. crescione ; bas-lat. crissonus, dans un manuscrit du IXe siècle, f° 178, Bibl. impér. suppl. lat. n° 1319 ; anc. Haut allem. kressa. Diez dérive non le roman de l'allemand, mais l'allemand du roman, attendu que ce mot kressa n'a aucune racine dans les langues germaniques ; et il admet l'ancienne étymologie de crescere, croître, à cause de la rapidité avec laquelle croît cette plante.

cresson

CRESSON. n. m. Sorte de plante de la famille des Crucifères dont l'espèce la plus connue croit dans les eaux vives et se mange ordinairement en salade ou avec du rôti. Cresson de ruisseau, de fontaine. Cresson des prés. Poulet au cresson. Bifteck au cresson. Salade de cresson.

Cresson alénois. Voyez ALÉNOIS.

Il se dit abusivement de Quelques autres plantes qui appartiennent à des genres très différents Cresson sauvage. Cresson d'Inde. Cresson doré, etc.

cresson

Cresson, Sisymbrium aquaticum.

Cresson alenois, Cardamon, siue Cardamina, Nasturtium.

cresson


CRESSON, s. m. CRESSONIèRE, s. f. [Kré-son, so-niè-re: 1re é fer. 3e è moy. et lon. au 2d.] Cresson est une herbe antiscorbutique, qui croît dans les eaux vives, et qu'on mange ordinairement crûe. On en farcit aussi des chapons, des poulardes, des dindes qu'on met à la broche. — Cressonière se dit d'un lieu où il croît du cresson.

Traductions

cresson

brøndkarse, karse

cresson

vesikrassi, krassi

cresson

vízitorma

cresson

crescione

cresson

オランダガラシ, クレソン, コショウソウ

cresson

rzeżucha, wodna, rukiew wodna

cresson

cardamă

cresson

řeřicha, řeřicha potoční

cresson

berro

cresson

dragušac, potočarka

cresson

다닥냉이, 물냉이

cresson

agrião

cresson

krasse, vattenkrasse

cresson

ใบพืชที่มีรสแรงใช้ทำสลัดและสำหรับตกแต่งอาหาร, พืชน้ำมีสีเขียวเข้มใส่ในสลัดหรือตกแต่งอาหาร

cresson

su teresi, tere

cresson

rau cải xoong

cresson

西洋菜

cresson

[kʀesɔ̃] nmwatercress