creux

1. creux, creuse

adj. [ lat. pop. crosus, du gaul. ]
1. Dont l'intérieur est entièrement ou partiellement vide : Les cornes des bovins sont creuses
plein : Une dent creuse
2. Qui présente une partie concave, une dépression : Des assiettes creuses
plat : Elle est guérie mais elle a encore les joues creusesLe sol est creux à cet endroit
amaigri, émacié ; rebondi : Le sol est creux à cet endroit
3. Vide d'idées, de sens : Des paroles creuses
4. Où l'activité, la consommation, l'affluence sont réduites : Les heures creuses
chargé, de pointe
Avoir le nez creux,
Fam. avoir du flair, savoir deviner.
Avoir l'estomac ou le ventre creux,
être affamé.
Chemin creux,
chemin encaissé des pays de bocage.

2. creux

n.m. [ de 1. creux ]
1. Partie vide : Les congres vivent dans les creux des rochers
2. Partie, espace concave : Prendre de l'eau dans le creux de sa main
dos : La surface de la Terre présente des creux et des bosses
3. Espace vide entre deux choses ; moment libre : Le lézard disparut dans un creux entre deux pierres
interstice : J'ai un creux entre deux rendez-vous
4. Période d'activité ralentie : Dans le commerce, il y a toujours un creux après les fêtes.
5. Profondeur entre deux vagues mesurée de la crête à la base : Une tempête avec des creux de dix mètres.
Au creux de la vague,
dans une période d'échec, de dépression.
Avoir un creux dans ou à l'estomac,
avoir faim.
En creux,
se dit d'une gravure en taille-douce ; fig., se dit d'une information sous-entendue dans un discours et qu'il faut lire entre les lignes : Le ministre a annoncé en creux que la priorité du gouvernement restait la même.
adv.
Sonner creux,
rendre un son indiquant que l'objet sur lequel on frappe est vide.

CREUX2

(kreû ; l'x se lie : un kreû-z énorme) s. m.
Cavité. Faire un creux en terre. Le creux d'un arbre.
Trou ni fente ni crevasse Ne fut large assez pour eux ; Au lieu que la populace Entrait dans les moindres creux [LA FONT., Fabl. IV, 6]
Quand Maurice peut tout du creux de son cercueil [CORN., Héracl. I, 3]
Alors ces malheureux vaincus rappelleront à leur compagnie leur superbe triomphateur ; et du creux de leur tombeau sortira cette voix qui foudroie toutes les grandeurs.... [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Nous nous mîmes dans le creux d'un vieux chêne, jusqu'à ce que le bruit de notre évasion se fût dissipé [MONTESQ., Lett. pers. 67]
Le squelette de la Mort laisse passer les rayons livides de la lumière infernale entre les creux de ses ossements [CHATEAUBR., Mart. 263]
Esprits aériens de la terre et des eaux Qui murmurez dans le creux des ruisseaux [C. DELAV., Paria, II, 6]
Dans le creux du rocher, sous une voûte obscure, S'élève un simple autel [LAMART., Méd. I, 26]
Fig.
Je ne puis arracher du creux de ma cervelle Que des vers plus forcés que ceux de la Pucelle [BOILEAU, Sat. VII]
Partie concave. Le creux de la main, de l'estomac. Le creux de l'aisselle, de la nuque. Puiser de l'eau dans le creux de la main. Il reçut un coup de poing au creux de l'estomac.
Il lui alla mettre le coude dans le creux de l'estomac [SCARRON, Rom. com. ch. VI]
Plein le creux de la main, se dit d'une petite quantité de quelque chose qui peut se tenir dans la main. Vous avez bien peu de haricots pour un plat ; il n'y en a que plein le creux de la main.
Terme de chant. Avoir un beau creux, avoir du creux, avoir une voix qui descend fort bas.
Ne vous étonnez pas si mon creux est profond, Et si ma voix descend jusqu'à la double octave [RICHELET, ]
En grossissant le son de sa voix, qui est naturellement doux, elle en corrompt la douceur et forme un creux assez désagréable [LESAGE, Gil Blas, III, 6]
Terme de sculpture. Moule dans lequel on coule les substances qui en doivent prendre la forme en relief. Matrice du coin à frapper les médailles. Graver en creux.
Terme de marine. Creux d'un vaisseau, la hauteur qui est depuis le dessous du premier pont jusque sur la quille. Creux d'une voile, le sein où elle reçoit et enferme le vent.
Vide.
Je n'aime pas ces fables : nourri depuis beaucoup d'années de l'Écriture sainte, qui est le trésor de la vérité, je trouve un grand creux dans ces fictions de l'esprit humain [BOSSUET, dans le Dict. de DOCHEZ.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Li sarrasin en croz tuit ensemble mis furent, Non où les cristiens ne près du cemetere [, Girart de Ross. V. 4272]
    Le suppliant et son compaignon prinrent en ung crot dedans terre, environ quatre sextiers de seigle [DU CANGE, croîum.]
    Il cheÿ ou dit cros ou fosse qui estoit derriere lui [ID., crosus.]
  • XVe s.
    Le suppliant feist ou celier de l'ostel un crot ou une fosse et y enterrast et couvrist la vaisselle d'argent [ID., crotum.]
  • XVIe s.
    Plustost naistroit du poil dedans ce creux de ma main, Crassus, que tu voyes la cité de Seleucie [AMYOT, Crassus, 35]
    Fossé de douze pieds de large et de six de creux en œuvre [D'AUB., Hist. III, 526]

ÉTYMOLOGIE

  • Creux 1 ; bas-lat. crosum, crotum ; provenç. cros.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. CREUX. Ajoutez :
    Terme de céramique. Se dit des pièces creuses, par opposition à platerie.
    La marchandise creuse, qui n'est ni plats ni assiettes, le creux enfin, c'est le terme technique, se vend à la douzaine [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. VI, p. 650]
    Assiettes imprimées, moyen creux,... grand creux,.. [, ib. p. 687]
    Quant aux catégories ou classifications à établir, vous divisez en creux et en plat ?... il y aurait peut-être une distinction à faire entre les petits et les grands creux [, ib. p. 690]
    Creux de route, perte qu'éprouvent les liquides durant le transport.
    Il y a des liquides qui s'évaporent en voyageant : on doit alors tenir compte du déchet qui, dans les usages du commerce, s'appelle creux de route [, Gaz. des Trib. 7 févr. 1873, p. 127, 2e col.]
    Il a été constaté un manquant de 238 litres, déduction faite du creux de route [, ib. 25-26 mai 1874, p. 500, 1re col.]
    Fig. Le fonds d'où l'on tire quelque chose.
    Sortons de cette matière, qui elle-même est trop solide, et mêlons-y un peu de notre creux [RAC., Lexique, éd. P. Mesnard.]

creux

CREUX, EUSE. adj. Qui a une cavité intérieure. Ce bâton est creux. Cette statue, cette colonne est creuse. Ce pilier n'est pas massif, il est creux en dedans. Dent creuse. Roche creuse.

Fam., Avoir le ventre creux, Avoir besoin de manger.

Fig. et fam., Il n'y en a pas pour sa dent creuse, se dit en parlant d'un Repas où il n'y a pas suffisamment à manger pour quelqu'un. On le dit aussi, dans une acception plus figurée, en parlant d'un Gain qui ne suffit pas à l'avidité de quelqu'un.

Il signifie quelquefois Qui est cave, concave. Avoir les joues creuses. Des yeux creux, Des yeux très enfoncés dans la tête.

Il signifie aussi Qui est profond. Cette assiette n'est pas assez creuse. Un fossé très creux, creux de deux mètres, de trois mètres. La rivière est fort creuse en cet endroit. Un chemin creux.

En termes de Chasse, Trouver buisson creux. Faire buisson creux. Voyez BUISSON.

Fig. et fam., Viande creuse, Mets qui ne nourrit point, qui n'est point solide. Il se dit encore des Choses futiles et principalement des Ouvrages d'esprit où l'on ne peut puiser une instruction solide. Il y a des livres qui sont une viande bien creuse pour l'esprit. Se repaître de viandes creuses, Se remplir l'esprit d'idées chimériques d'espérances mal fondées.

Il signifie encore, figurément, Qui est vide ou qui ne renferme que des chimères. Esprit creux. Idée creuse. Imagination creuse. Cette vision, cette pensée est bien creuse.

Fam., C'est une tête creuse, se dit d'une Personne qui a peu d'idées ou peu de bon sens. On dit de même Cerveau creux, cervelle creuse.

Adverbialement, Sonner creux, se dit des Corps dont le son, lorsqu'on les frappe, indique qu'ils sont creux et vides. Ce tonneau sonne bien creux. Il se dit figurément des Personnes et des choses qui ont quelque apparence, mais point de qualités réelles. Il est beau parleur, mais ses discours sonnent creux.

Il s'emploie souvent comme nom masculin et signifie Cavité. Faire un creux. Cacher quelque chose dans un creux. Tomber dans un creux. Le creux d'un arbre. Le creux d'un rocher.

Le creux de la main, La cavité qui se fait dans la paume de la main, quand on la plie un peu. Le creux de l'estomac, Cette cavité extérieure qui est entre l'estomac et la poitrine. On dit de même Le creux de l'aisselle, le creux de la nuque.

Pop., Avoir un bon creux, un beau creux, se dit d'un Homme qui a une belle voix de basse, dont la voix peut descendre fort bas.

Il se dit aussi, en termes d'Arts, d'un Moule dont on se sert pour imprimer quelque figure en relief. Un creux de plâtre. Un creux d'acier.

Il se dit figurément du Vide, de la vanité d'une doctrine, d'une opinion, etc. Je trouve un grand creux, bien du creux dans ces théories.

creux

Creux, Cauus, Concauus.

Un creux, ou taniere, Cauus siue cauum, Antrum.

Un creux parmi les champs et desers, où les bestes se retirent, et les hermites, Mandra.

Le creux de l'oeil, Recessus in oculo.

Un lieu creux, cave, ou vuide, Cauus.

Qui est creux et fait comme une fossette, Lacunatus.

Maison qui n'est point creuse, Plani pedis aedificium.

creux


CREUX, CREûSE, adj. [Keû, monos. long. Kreû-ze, 1re lon. 2e e muet.] Profond, vide. Trév. Qui a une cavité intérieure. Acad. "Fossé bien creux; avoir le ventre creux: cette statûe, cette colonne est creûse. = Figurément, Visionaire, chimérique; "Esprit creux, pensée creûse. "Vous êtes insuportable de me pousser à bout avec un raisonnement~ aussi creux que celui-là. Fonten.Viande creûse, qui ne nourrit pas assez. "La crême fouettée, les oublies sont de la viande creûse. "La Musique est de la viande bien creûze pour un ventre afamé.
   Rem. Cet adjectif marche après le substantif, dans la prôse ordinaire et comune. En vers et dans la prôse poétique, il peut le précéder. "Il représentoit les sombres forêts qui couvrent les montagnes et les creux valons. Télém. "Par-tout la charrue avoit laissé de creux sillons. Ibid. Ses yeux creux sont pleins d'un feu sombre et farouche. Ibid. — Ses creux yeux serait insuportable.
   On dit proverbialement, d'un grand mangeur à qui l'on sert peu de chôse, qu'il n'en a pas pour sa dent creûse. On le dit aussi figurément d'un petit gain, à l'égard d'un homme avide. — Trouver buisson creux, ne trouver plus dans l'enceinte la bête qu'on avait détournée. Figurément, ne pas trouver la persone, la chôse qu'on cherchait.
   On dit aussi, d'un homme qui se repaît de vaines espérances, d'imaginations chimériques, qu'il se repaît de viandes creûses.
   CREUX, adv. Songer creux, réver profondément à des chôses chimériques.
   CREUX, s. m. 1°. Cavité. "Faire un creux: tomber dans un creux. — Le creux de la main, la cavité qui se fait dans la paûme de la main, en la pliant un peu. Le creux de l'estomac, cavité extérieûre, qui est entre l'estomac et la poitrine. = 2°. Un beau creux, un grand, un bon creux, se dit d'un homme qui chante la bâsse, et qui descend fort bâs. "Il a un beau, un grand creux; ou, c'est un beau, un bon creux. = 3°. Moule pour mouler quelque figûre de relief. "Creux de plâtre, d'acier. "Gravûre en creux.

Synonymes et Contraires

creux

adjectif creux
1.  Dont l'intérieur est vide.
3.  Qui est amaigri.
hâve -littéraire: émacié.
4.  Qui est sans intérêt.
futile, plat, ronflant, vide -littéraire: vain.

creux

nom masculin creux
Traductions

creux

(kʀø)

creuse

(kʀøz)
adjectif
1. vide à l'intérieur un arbre creux
2. assiette où l'on peut mettre des liquides
3. qui n'est pas intéressant une idée creuse
4. heure où il ne se passe presque rien
5. joues maigres avoir les joues creuses

creux

Grube, Höhlung, Vertiefung, hohlhollow, cave, cavity, crook, depression, dip, hollowness, pit, troughhol, holte, gat, kuil, put, dal, dieptepunt [economie, inzinking, kuiltje, politiek], uitholling, verdiepingבאר (נ), גומה (נ), חגו (ז), חור (ז), חלול (ת), חלל (ז), חללי (ת), כוך (ז), מרוקן (ת), נבוב (ת), נבובית (נ), נקרה (נ), ריקני (ת), שדוף (ת), שקעועית (נ), גֻּמָּה, חָגָו, חָלוּל, חָלָל, חֹר, כּוּךְ, מְרוֹקָן, רֵיקָנִיcavitat, clotkavohueco, antro, bache, cavidad, hoyokolo, onttoantrum, caulae, cavea, cavum, cavusoco, cava, cavidadeβαθουλωμένος, γλαφυρός, κενός, κούφιοςвпадина, полыйcavo, alveo, incavato, incavo, languoreأَجْوَفdutýhulšupalj空洞の속이 빈hulpustyihåligเป็นโพรงoyuktrống rỗng空心的кухи空心
nom masculin
1. partie vide de qqch, trou les creux d'un chemin
2. l'intérieur de la main boire dans le creux de la main
3. moment où il ne se passe rien J'ai un creux entre deux et trois heures.

creux

[kʀø, kʀøz]
adj
[objet, forme] → hollow
[promesses] → empty
[période] → slack
heures creuses → slack periods
nm
(du terrain, dans un objet)hollow
le creux de l'estomac → the pit of the stomach
le creux de la vague → the trough of the wave
au creux de la vague [mouvement, économie, parti, équipe] → at a low ebb
(sur graphique)trough
[activité] → off-peak period
(= faim) avoir un petit creux → to be a bit peckish
adv
sonner creux → to sound hollow (fig) [promesses] → to ring hollow