criailler

(Mot repris de criaillâmes)

criailler

v.i.
1. Crier beaucoup, et le plus souvent pour rien : Des gamins qui criaillent.
2. Crier, en parlant de l'oie, du faisan, du paon, de la pintade.

criailler


Participe passé: criaillé
Gérondif: criaillant

Indicatif présent
je criaille
tu criailles
il/elle criaille
nous criaillons
vous criaillez
ils/elles criaillent
Passé simple
je criaillai
tu criaillas
il/elle criailla
nous criaillâmes
vous criaillâtes
ils/elles criaillèrent
Imparfait
je criaillais
tu criaillais
il/elle criaillait
nous criaillions
vous criailliez
ils/elles criaillaient
Futur
je criaillerai
tu criailleras
il/elle criaillera
nous criaillerons
vous criaillerez
ils/elles criailleront
Conditionnel présent
je criaillerais
tu criaillerais
il/elle criaillerait
nous criaillerions
vous criailleriez
ils/elles criailleraient
Subjonctif imparfait
je criaillasse
tu criaillasses
il/elle criaillât
nous criaillassions
vous criaillassiez
ils/elles criaillassent
Subjonctif présent
je criaille
tu criailles
il/elle criaille
nous criaillions
vous criailliez
ils/elles criaillent
Impératif
criaille (tu)
criaillons (nous)
criaillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais criaillé
tu avais criaillé
il/elle avait criaillé
nous avions criaillé
vous aviez criaillé
ils/elles avaient criaillé
Futur antérieur
j'aurai criaillé
tu auras criaillé
il/elle aura criaillé
nous aurons criaillé
vous aurez criaillé
ils/elles auront criaillé
Passé composé
j'ai criaillé
tu as criaillé
il/elle a criaillé
nous avons criaillé
vous avez criaillé
ils/elles ont criaillé
Conditionnel passé
j'aurais criaillé
tu aurais criaillé
il/elle aurait criaillé
nous aurions criaillé
vous auriez criaillé
ils/elles auraient criaillé
Passé antérieur
j'eus criaillé
tu eus criaillé
il/elle eut criaillé
nous eûmes criaillé
vous eûtes criaillé
ils/elles eurent criaillé
Subjonctif passé
j'aie criaillé
tu aies criaillé
il/elle ait criaillé
nous ayons criaillé
vous ayez criaillé
ils/elles aient criaillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse criaillé
tu eusses criaillé
il/elle eût criaillé
nous eussions criaillé
vous eussiez criaillé
ils/elles eussent criaillé

CRIAILLER

(kri-â-llé, ll mouillées, et non kriâ-yé) v. n.
Crier fréquemment et d'une manière désagréable.
Si on ne leur donnait jamais [aux enfants] ce qu'ils auraient demandé en pleurant, ils apprendraient à s'en passer ; ils n'auraient garde de criailler et de se dépiter pour se faire obéir [ROLLIN, Traité des Ét. liv. VI, 1re part. ch. 1, art. 3]
.... Je criaille Pour les mieux exciter à se donner bataille [DU FRENY, Réconc. norm. V, 11]
Par extension.
Ma plume criaille et ne fait que des filets [SÉV., 368]
Crier fréquemment après quelqu'un, se répandre en gronderies, en plaintes.
Il ne fait que criailler Criaillez tant que vous voudrez contre les encyclopédistes [VOLT., Lett. Richelieu, 23 août 1765]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Peuple qui vole en troupes infiny, Et criaillant sur les rives cognues, Se presse ensemble aussi espais que nues [note de Ronsard : fréquentatif de crier, fort usité en Vandomois, Anjou et Maine] [RONS., 602]
    On ne cesse de criailler à nos aureilles, comme qui verseroit dans un entonnoir ; et nostre charge ce n'est que redire ce qu'on nous a dict [MONT., I, 160]

ÉTYMOLOGIE

  • Fréquentatif de crier ; provenç. crizaillar.

criailler

CRIAILLER. v. intr. Crier, se plaindre souvent et pour des sujets de peu d'importance. Il ne fait que criailler. Cette femme criaille toujours, elle criaille sans cesse après ses domestiques. Il est familier.

criâiller


CRIâILLER, v. n. CRIâILLERIE, s. f. CRIâILLEUR, EûSE, s. m. et f. [Kri-â-glié, glie-ri-e, glieur, glieû-ze; 2e lon.; mouillez les ll; 3e lon. au dern.] Criâiller, c'est crier à plusieurs reprises, et faire beaucoup de bruit. Criâillerie, crierie qui recomence souvent Voy. CRIERIE. — Criâilleur, qui criâille. Ils sont du style familier. "Cette femme criâille toujours; on est las de ses criâilleries; c'est une criâilleûse bîen importune: son mari est aussi un grand criâilleur; on ne peut être en repôs dans cette maison.

Traductions

criailler

keifen