criblé, ée

CRIBLÉ, ÉE

(kri-blé, blée) part. passé.
Passé au crible. Du sable criblé.
Percé de trous comme un crible. Mur criblé de coups de canon. Criblé de blessures. Criblé de petite vérole.
Le vaisseau ennemi, criblé de coups, ne put être sauvé, et coula bas le lendemain [FONTEN., Renau.]
Terme d'anatomie. Lame criblée ou cribleuse, portion horizontale de l'os ethmoïde. Fig. Être criblé de dettes, avoir beaucoup de dettes. Criblé de ridicules, se dit d'une personne très ridicule.