crieur

(Mot repris de crieurs)

crieur, euse

n.
Personne qui annonce en criant la vente d'une marchandise : Crieur de journaux.

crieur

CRIEUR, EUSE. n. Celui, celle qui crie. Faites taire ce crieur, cette crieuse. C'est un crieur perpétuel.

Il se dit des Gens qui courent habituellement les rues en annonçant ce qu'ils vendent. Un crieur de journaux.

Il signifie aussi Celui qui proclame, qui annonce quelque chose. Un crieur public.

crieur

Un crieur, Clamator, Proclamator.

Un crieur public, Praeco, praeconis.

Estre crieur public, faisant les cris et proclamations és enquans, Facere praeconium.

Le salaire d'un crieur, Praeconium Alciat. in. l. Inter domum. ff. de verb. signif.

Crieurs de trespassez, Ferales praecones, Funerum indictores, atrati anteambulones. Bud. Sont ceux lesquels estans vestus de robbes longues noires, et portans bonnets en dueil, avec chacun sa cloche pendant en la main, et portans les armes du trespassé peintes en papier attachées à leurs robbes, devant et derriere, vont criant et publiant par les carrefours de la ville le decez du trespassé, l'heure et lieu de son enterrement, et faisant presque une publique semonce, tant de convoy, que de priere pour le trespassé. Il y en a le nombre de xxiiij. à Paris, lesquels à ce faire ne peuvent estre audit nombre de vingt-quatre, si ce n'est qu'ils crient le Roy ou la Royne decedez. Car pour crier quelque autre personne que ce soit, tant soit-elle de grande authorité, ils ne peuvent estre pour le plus que au nombre de vingt trois. Au dessous duquel qui plus en prend pour le cri, et plus est honnorablement crié, et vont apres au convoy marchans en pareil habit devant le cercueil et biere du corps sonnans et branslans leursdittes clochetes.

Crieur de vin, Praeco vini venalis. Il va criant et loüant par les rues voisines le vin à vendre à pot designant la ruë, maison et enseigne, et le pris dudit vin, portant un pot plein dudit vin et une tasse d'argent és mains pour en donner à gouster à qui en demande.

Bailler au crieur pour crier, Sub praecone subiicere.

Crieur de lie, Trygoedus. B.

crieur


CRIEUR, EûSE, s. m. et f. [Kri-eur, eû-ze; 2e lon. au 2d.] 1°. Celui, celle qui crie. "Faites taire ce crieur, cette crieûse. C'est un crieur bien incomode, une crieûse insuportable. = 2°. Qui crie du fruit, de vieux chapeaux, etc., par la ville. Un crieur de moutarde, une crieûse de vieux chapeaux, etc. — Jurés-Crieurs, Oficiers qui publient des Édits, etc., au son des trompettes.