croûte


Recherches associées à croûte: croûte terrestre

croûte

n.f. [ lat. crusta ]
1. Partie extérieure du pain, du fromage, d'un pâté, etc., plus dure que l'intérieur : Ce pain a une belle croûte dorée.
2. Pâte cuite au four qui sert à la préparation de certains mets ; ces mets eux-mêmes : Un pâté en croûte.
3. Couche extérieure qui se durcit à la surface d'un corps, d'un sol : Le calcaire dépose une croûte blanchâtre dépôt, plaque
4. Plaque de sang coagulé qui se forme sur une plaie cutanée : La croûte va tomber toute seule.
5. Couche intérieure d'un cuir, côté chair (par opp. à fleur) : Des fauteuils recouverts de croûte de cuir.
6. Fam., péjor. Mauvais tableau : Ce peintre n'a fait que des croûtes.
Casser la croûte,
Fam. manger.
Croûte terrestre,
zone superficielle du globe terrestre (on dit aussi écorce terrestre).
Gagner sa croûte,
Fam. gagner sa vie.

CROÛTE

(krou-t') s. f.
La partie extérieure du pain, durcie par la cuisson.
[Le dîner de M. le Prince] C'était un potage, et la moitié d'une poule rôtie sur une croûte de pain [SAINT-SIMON, 225, 54]
Quand nous mangeons quelque croûte de pain, il nous est avis que nous faisons un bien grand bruit, mais il n'y a personne que nous qui l'entende ; ainsi en est-il de ce pauvre rimailleur [, Francion, liv. VI, p. 231]
Nous y rencontrâmes un homme de vingt-sept à vingt-huit ans, qui trempait des croûtes de pain dans une fontaine [LESAGE, Gil Blas, II, 8]
Familièrement. Casser la croûte, une croûte avec quelqu'un, manger amicalement et sans façon avec lui. Absolument. Casser la croûte, manger un morceau. Fig. Ne manger que des croûtes, faire maigre chère.
Absolument, gros morceau de pain où il y a plus de croûte que de mie et que l'on fait tremper dans le pot au feu. Manger une croûte au pot. Croûte au pot, tranches de pain qu'on met au fond d'une casserole, qu'on laisse gratiner avec un peu de bouillon, qu'on dresse dans la soupière et sur lesquelles on verse le bouillon. On dit dans un sens analogue croûte au madère. Croûte aux champignons, croûte de pain frite dans du beurre, sur laquelle on sert les champignons préparés d'une certaine façon.
La pâte cuite qui enferme un pâté, une tourte, un vol-au-vent.
Le dessus de certaines choses. Il s'est fait une croûte de tartre autour du tonneau.
Le limon que le Tanaïs avait apporté avait formé une espèce de croûte sur le Bosphore [MONTESQ., Rom. 17]
Le terrain qui s'étend sous son front escarpé, D'une croûte brillante au loin enveloppé, Trahissait le trésor des mines souterraines [DELILLE, Paradis perdu, I]
Croûte terrestre, la portion superficielle du globe terrestre qui est accessible à l'observation des hommes et que l'on suppose portée sur un noyau central de matières en fusion.
La terre, selon Woodward, n'est qu'une croûte superficielle et fort mince qui sert d'enveloppe au fluide qu'elle renferme [BUFF., Théor. de la terre, 2e disc.]
Ainsi Descartes l'a regardé [un corps céleste] comme ayant été autrefois un soleil, obscurci et étouffé depuis par une croûte épaisse dont il s'est couvert [D'ALEMB., Abus de la critique, Œuvres, t. IV, p. 255, dans POUGENS.]
L'étude des tremblements de terre importe à la science, qui commence à dresser des tables et des inventaires de la croûte terrestre [MARCHAND, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 1259]
Fig.
Une croûte d'ignorance et d'avarice a tellement recouvert les principes invariables de la doctrine monétaire.... [MIRABEAU, Collection, t. V, p. 63]
Terme de marine. Partie irrégulière et inégale d'épaisseur que l'on scie en planche, plus ou moins épaisse, sur une pièce de bois de construction.
Nom vulgaire de petites plaques formées sur la peau ou à l'origine des membranes muqueuses par une humeur muqueuse ou purulente qui se dessèche et se solidifie. Croûtes varioleuses. Croûtes vaccinales. Croûtes dartreuses. Son corps n'est qu'une croûte, il est tout couvert de gale. Croûtes de lait éruption exanthématique qui occupe particulièrement le cuir chevelu et le visage chez les enfants à la mamelle.
Terme de botanique. Partie du lichen qui, produisant les fructifications, est adhérente aux pierres, aux écorces, etc.
Cuir en croûte, cuir plané, poudré, tanné et séché, en sortant de la fosse au tan. Croûte de garance, superficie dure de la garance pulvérisée et mise en pipe ou en sac.
Terme de peinture. Vieux tableau noirci et gercé par le temps et que l'on compare à quelque chose de croûteux.
Toujours point de coloris, ou plutôt un ton blafard, qui donne l'air d'une croûte à celui-ci [tableau] et qui répugne au spectateur [BACHAUMONT, Mém. secrets, t. XXX, p. 170, dans POUGENS]
Mauvais tableau. Ce peintre ne fait que des croûtes. Tableau douteux, copie qu'on voudrait faire passer pour un original.
10° Locution populaire. C'est une croûte, c'est une vieille croûte, se dit d'un homme encroûté dans la routine, dans des idées arriérées.

PROVERBE

    Croûte de pâté vaut bien pain.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Porterons nos auvec nos nule chose, Ne pain, ne vin, ne nulle crostre grosse ? [, Raoul de C. 286]
  • XIIIe s.
    Durs fu li pains et crouste et mie [RUTEB., 173]

ÉTYMOLOGIE

  • Artois, cruste ; bourguig. crôte ; wallon, crose ; provenç. crosta ; espagn. costra ; ital. crosta ; du latin crusta. Le latin crusta signifie tout ce qui enveloppe, et la croûte de pain n'y est qu'un sens particulier ; par conséquent l'ordre des sens devrait commencer non par la croûte de pain, mais par le sens qui est le plus général. Mais en français, à en juger par l'historique, croûte de pain est l'acception ancienne, d'où alors les autres dérivent.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CROÛTE. Ajoutez :
    11° Terme de porcelainier. L'assiette ébauchée par l'ouvrier qui a travaillé sur le tour une masse de pâte.
    Une machine à faire les croûtes ; une machine à cintrer ; une machine à mouler et calibrer.... l'opération du façonnage de la croûte se fait d'une manière constante [, Journ. offic. 31 mai 1876, p. 3733, 1re col.]
  • Moulage à la croûte.
    Le moulage à la croûte s'exécute en appliquant la pâte contre le moule, sous la forme d'une feuille plus ou moins épaisse, et en l'y comprimant avec une éponge, de manière à lui faire épouser toutes les cavités et saillies de ce moule [P. POIRÉ, Notions de chimie, p. 192, Paris, 1869]

croûte

CROÛTE. n. f. Partie extérieure du pain durcie par la cuisson. Croûte de pain. Croûte épaisse. Croûte dure. Croûte brûlée. Ce pain est tout en croûte. Vous mangez toute la croûte et vous laissez la mie.

Fig. et pop., Casser la croûte, une croûte avec quelqu'un, Manger amicalement et sans façon avec lui. Absolument, Casser la croûte, une croûte, Manger légèrement et rapidement.

Il se dit absolument de Gros morceaux de pain où il y a plus de croûte que de mie et qu'on a fait mitonner longtemps avec du bouillon. Manger une croûte au pot.

Il se dit aussi de la Pâte cuite qui enferme la viande d'un pâté, d'une tourte, etc. La croûte d'un pâté. Croûte fine. Croûte dorée. Croûte feuilletée. La croûte de dessus. Lever la croûte d'un pâté.

Il se dit par analogie de Tout ce qui s'attache et se durcit sur quelque chose. Mettez de la mie de pain sur ce chapon pour y faire une croûte. Il s'est fait une croûte de tartre autour du tonneau. Lorsqu'on est longtemps sans remuer le blé, il s'y fait une croûte qui aide à le conserver. Dans la sécheresse, il se forme sur la terre une croûte qui la rend difficile à labourer.

La croûte terrestre, la croûte du globe terrestre, La surface solidifiée du globe.

Il se dit particulièrement, en termes de Médecine, de Plaques plus ou moins dures qui se forment sur la peau, généralement à la suite d'une déchirure ou écorchure, par la dessiccation d'un liquide sécrété à la surface. Par analogie, Croûtes de lait, Croûtes qui surviennent chez les enfants à la mamelle.

Il se dit aussi familièrement d'un Vieux tableau dont la couleur est noire et gercée, et plus ordinairement d'un Mauvais tableau. Une vieille croûte. Ce peintre ne fait que des croûtes. Ce portrait est une croûte.

croute

Une Croute, Crypta, Specus, vel Cuniculus subterraneus.

croûte


CROûTE, s. f. CROûTELETTE, s. f. CROUTON, s. m. [1re long. aux deux premiers seulement; 2e e muet, 3e è moy. au 2d. Kroûtelète. — L'Acad. met aussi un accent au dernier; croûton. Est-ce pour marquer la supression de l's; mais cela est inutile aujourd'hui, et cet accent circ. peut induire en erreur, et faire croire que la syllabe est longue; mais elle est brève. = Aûtrefois on écrivait et l'on prononçait crouste: témoin le vieux Proverbe. "De Pâque à Pentecouste, le dessert est une crouste.]
   1°. Croûte est la partie extérieure du pain, durcie par la cuisson. Croûtelette, croustille, petite croûte de pain. Crouton, morceau de pain où il y a autant de croûte que de mie.
   On dit proverbialement, ne manger que des croûtes, faire mauvaise chère.
   2°. Croûte est la pâte cuite qui renferme la viande d'un pâté, d'une tourte, etc. Croûte de pâté, croûte de dessus, de dessous, croûte feuilletée. — Le Proverbe dit: croûte de pâté vaut bien pain. = 3°. Morceau de pain où il y a plus de croûte que de mie, et qu'on a fait long-temps mitoner avec du bouillon. = 4°. Tout ce qui se durcit et s'atache à quelque chôse. "Mettre de la mie de pain sur un chapon pour y faire une croûte. "Il s'est fait une croûte de tartre autour de ce toneau. "Croûte que fait la gale, quand elle sèche, etc.

Traductions

croûte

Rinde, Kruste, Mantel, Croûton, Fressen, Schorfkorst, roof, broodgerecht, laagjecrust, scab, daub, layerגלד (ז), קליפה (נ), קרום (ז), קְרוּם, קְלִיפָהcorteza, crostakrustocostra, cortezakerakземная кораcerotto, crosta, crostonoкора地殼kůra (kʀut)
nom féminin
1. partie dure sur qqch la coûte du paindu fromage
2. partie dure qui se forme sur une blessure avoir une croûte au genou

croûte

[kʀut] nf
[pain] → crust
la mie et la croûte → crust and crumb
voir aussi croûte de pain
gagner sa croûte (= gagner sa vie) → to earn one's bread and butter
(sur un liquide, une substance molle)crust
[fromage] → rind
[vol-au-vent] → case
en croûte (CUISINE) → in pastry
(MÉDECINE)scab
croûte au fromage nfcheese on toast no pl
croûte aux champignons nfmushrooms on toast
croûte de pain nf (= morceau) → crust of bread
croûte terrestre nfearth's crust