croisade

(Mot repris de croisades)
Recherches associées à croisades: islam

croisade

n.f. [ de l'anc. fr. croisée, d'après l'it. crociata et l'esp. cruzada ]
1. Au Moyen Âge, expédition militaire menée dans un but religieux : La croisade contre les albigeois.
2. Action menée pour créer un mouvement d'opinion en faveur d'une cause d'intérêt commun : Ils se mobilisent pour mener une croisade contre le sida campagne
Les croisades,
expéditions militaires entreprises du xie au xiiie siècle par l'Europe chrétienne sous l'impulsion de la papauté.

croisade

(kʀwazad)
nom féminin
1. histoire expédition religieuse, au Moyen Âge partir en croisade
2. mouvement de lutte mener une croisade contre le banditisme

CROISADE

(kroi-za-d') s. f.
Expédition contre les Mahométans, entreprise par les chrétiens pour le recouvrement de la Palestine. Prêcher la croisade. Au temps des croisades.
Cette province qu'on appelle aujourd'hui Turcomanie, tomba bientôt après sous le pouvoir du turc Soliman, qui, maître de la plus grande partie de l'Asie Mineure, établit le siége de sa domination à Nicée et menaçait de là Constantinople au temps où commencèrent les croisades [VOLT., Mœurs de l'Orient au temps des croisades]
Tel était l'état de l'Asie Mineure lorsqu'un pèlerin d'Amiens suscita les croisades [ID., ib. De la 1re croisade.]
On sait combien l'abbé Suger, aussi grand homme d'État que l'abbé de Clairvaux était grand orateur, s'opposa à cette croisade malheureuse que Louis le Jeune entreprit par le conseil de saint Bernard [D'ALEMB., Abus de la crit. Œuvres, t. X, p. 276, dans POUGENS.]
Parmi les préparatifs de la croisade, on ne doit pas oublier le soin que prenaient les croisés de faire bénir leurs armes et leurs drapeaux [MICHAUD, Hist. des Crois. I, an 1095]
Par extension, l'expédition contre les Albigeois ; les expéditions en Espagne pour combattre les Maures qui occupaient ce pays.
Lisez l'histoire de la croisade contre les Albigeois ; lisez celle de la conquête du Mexique ; vous verrez que les croisés n'avaient pas commis moins d'horreurs dans le Languedoc que les Espagnols en commirent dans l'Amérique [SAINT-FOIX, Ess. Paris, œuvres, t. IV, p. 319, dans POUGENS]
Fig. Tentatives pour diriger l'opinion sur ou contre quelque chose. À la sortie des troubles révolutionnaires, quelques esprits entreprirent une croisade contre les idées qui venaient de triompher. Croisade contre les préjugés.
Il y a environ quatre ans que je prêche cette petite croisade [VOLT., Lett. à Cath. 119]
Synonyme de croisure ou de croisement, en parlant des cocons.
Constellation antarctique, dite aussi Croix du Sud, composée de quatre étoiles en croix, qui sert à distinguer le pôle, au delà de la ligne, comme la Petite Ourse de notre côté.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ce fu aussi comme une prophecie de la grant foison de gens qui moururent en ce douz [double] croisement [JOINV., 201]
    Ce que la chasuble estoit de sarge de Reins, senefie que la croiserie sera de petit exploit aussi, comme vous verrés se Dieu vous donne vie [ID., 299]
  • XVe s.
    Au quel temps fut par nostre saint pere le Pape ordonné une croiserie sur les Pragois [MONSTREL., I, 236]
    Une croisée pour aller sur les Turcs et infidelles de nostre foy [MATH. DE COUCY, Hist. de Charles VII, p. 702, dans LACURNE.]
  • XVIe s.
    L'espalier peut estre dressé, soit en traversant aucun desdits jardins, par croisades et autrement, ou posé ailleurs pour en faire de longues allées, droites, curves, et d'autres figures [O. DE SERRES, 650]
    Croisades [signes de croix que le prêtre fait sur l'hostie] [H. EST., Apol. d'Hérod. p. 555, dans LACURNE]
    Si pour cela elles ne s'amendent, on leur fera faire [à des religieuses] des croisades [se tenir les bras étendus en forme de croix] au meilleu du dit chœur [DU CANGE, crux.]

ÉTYMOLOGIE

  • Croiser ; provenç. crozada ; espagn. cruzada ; ital. crociata. Croisade est récent et refait sur l'espagnol et l'italien ; autrefois on disait croiserie ou croisement ou croisée.

croisade

CROISADE. n. f. Ligue, expédition faite par les chrétiens contre les infidèles ou les hérétiques, ainsi nommée parce que ceux qui s'y engageaient portaient une croix sur leur habit. Prêcher la croisade. La croisade contre les Sarrasins, contre les Albigeois, etc. Au temps des croisades. Histoire des croisades.

Il se dit figurément des Efforts concertés entre plusieurs personnes pour combattre des institutions, des idées qui leur paraissent mauvaises. Croisade contre l'esclavage.

croisade

Croisade, f. penac. C'est l'assemblée et expedition des chevaliers Chrestiens pour aller contre les infideles, ainsi ditte parce que chacun d'eux prend sur ses habillemens de guerre une crois blanche selon la bulle du Pape, sur ce octroyée. voyez Croisée.

croisade


CROISADE, s. f. [Kroa-zade.] Ligue contre les Infidèles et les Hérétiques, ainsi nommée, de ce que ceux qui s'y engageaient prenaient une croix sur leurs habits. "Les croisades sont aujourd'hui le grand cheval de batâille des Philosophistes.

Traductions

croisade

crusade

croisade

מסע צלב (ז), צלבנות (נ), מַסַּע צְלָב

croisade

حرب صليبية

croisade

croada

croisade

křížová výprava

croisade

Kreuzzug, Feldzug

croisade

krucmilito

croisade

cruzada

croisade

ristiretki

croisade

perang salib

croisade

crociata

croisade

krucjata

croisade

križiak

croisade

korståg

croisade

haclilar

croisade

십자군

croisade

[kʀwazad] nfcrusade
une croisade contre qch → a crusade against sth
une croisade contre qn → a crusade against sb
en croisade contre qch → on a crusade against sth
en croisade contre qn → on a crusade against sb