croque-moutons

CROQUE-MOUTONS

(kro-ke-mou-ton) s. m.
Nom donné, sous Henri IV, à une sorte de cavalerie légère.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La cavalerie legere d'Henri IV pouvoit estre de cinq cents chevaux et cinq cents arquebusiers que l'on appelloit croque - moutons [, Mém. D'ANGOULESME, p. 38, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Croquer, et mouton ; sobriquet venant sans doute des pilleries que faisaient les soldats.