crossette

CROSSETTE

(kro-sè-t') s. m.
Terme d'agriculture. Branche de vigne ou de figuier, portant un peu de bois de l'année précédente, et qui sert à faire des boutures.
Terme d'architecture. Partie d'un voussoir qui est prolongée horizontalement au delà du joint de la voûte. S. f. Nom qu'on donne, dans les bâtiments, aux retours des chambranles de portes et de fenêtres ; comme aux plâtres de couvertures, qui sont à côté des lucarnes.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il ne pensera qu'à choisir les bonnes races de raisins, planter les margoutes et les crossettes, les provigner, tailler, marrer [O. DE SERRES, 15]
    Une vigne dont les crocetes ont esté portées directement de Candie [ID., 151]
    Vous cueillirez les crocetes pour aussitost, ou gardées durant quelques jours, estre plantées, ou mises barber ou cheveler, pour en faire des sautelles [ID., 161]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de crosse.

crossette

CROSSETTE. n. f. T. d'Agriculture. Branche de vigne, de figuier, etc., où on laisse un peu de bois de l'année précédente, et qui sert à faire des boutures. Crossette de saule, etc.

crossette


CROSSETTE, s. f. [Krocète; 2eè moy. 3e e muet.] Branche de vigne ou de figuier, où on laisse un peu du bois de l'année précédente. "Les Crossettes sont bones pour faire des boutûres.