croupir

croupir

v.i. [ de croupe ]
1. Se corrompre par stagnation, en parlant des eaux dormantes ou des matières qui s'y décomposent : Cette mare a croupi. Les feuilles croupissent dans l'étang.
2. Être contraint à l'inactivité ; rester dans un état méprisable, dégradant : Il a démissionné car il refusait de croupir dans un emploi subalterne moisir, stagner il s'y complaît

croupir

(kʀupiʀ)
verbe intransitif
1. personne rester dans un endroit, dans une situation peu agréable croupir dans un village isolé
2. eau devenir mauvais en restant immobile de l'eau qui croupit
3. chose se détériorer en restant dans l'eau une éponge qui croupit au fond d'un seau

croupir


Participe passé: croupi
Gérondif: croupissant

Indicatif présent
je croupis
tu croupis
il/elle croupit
nous croupissons
vous croupissez
ils/elles croupissent
Passé simple
je croupis
tu croupis
il/elle croupit
nous croupîmes
vous croupîtes
ils/elles croupirent
Imparfait
je croupissais
tu croupissais
il/elle croupissait
nous croupissions
vous croupissiez
ils/elles croupissaient
Futur
je croupirai
tu croupiras
il/elle croupira
nous croupirons
vous croupirez
ils/elles croupiront
Conditionnel présent
je croupirais
tu croupirais
il/elle croupirait
nous croupirions
vous croupiriez
ils/elles croupiraient
Subjonctif imparfait
je croupisse
tu croupisses
il/elle croupît
nous croupissions
vous croupissiez
ils/elles croupissent
Subjonctif présent
je croupisse
tu croupisses
il/elle croupisse
nous croupissions
vous croupissiez
ils/elles croupissent
Impératif
croupis (tu)
croupissons (nous)
croupissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais croupi
tu avais croupi
il/elle avait croupi
nous avions croupi
vous aviez croupi
ils/elles avaient croupi
Futur antérieur
j'aurai croupi
tu auras croupi
il/elle aura croupi
nous aurons croupi
vous aurez croupi
ils/elles auront croupi
Passé composé
j'ai croupi
tu as croupi
il/elle a croupi
nous avons croupi
vous avez croupi
ils/elles ont croupi
Conditionnel passé
j'aurais croupi
tu aurais croupi
il/elle aurait croupi
nous aurions croupi
vous auriez croupi
ils/elles auraient croupi
Passé antérieur
j'eus croupi
tu eus croupi
il/elle eut croupi
nous eûmes croupi
vous eûtes croupi
ils/elles eurent croupi
Subjonctif passé
j'aie croupi
tu aies croupi
il/elle ait croupi
nous ayons croupi
vous ayez croupi
ils/elles aient croupi
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse croupi
tu eusses croupi
il/elle eût croupi
nous eussions croupi
vous eussiez croupi
ils/elles eussent croupi

CROUPIR

(krou-pir) v. n.
S'accroupir ; sens ancien et qui n'est plus du tout usité. Par extension et avec un sens spécial, être dans l'ordure, en parlant des enfants, des malades. Cet enfant croupit dans ses langes. Fig. Demeurer en des conditions comparées à l'état d'un enfant qui croupit dans l'ordure.
Croupir en une extrême misère [VAUGEL., Q. C. liv. V]
Las de vous signaler et de vaincre en tous lieux, Allez, allez croupir en un calme odieux [BRÉBEUF, Phars. V]
Que ceux qui croupissent dans le péché s'en retirent promptement [MAUCROIX, Homélie 21, dans RICHELET]
Vous n'avez point de honte de croupir dans la même ordure [BOSSUET, Bonté, II]
Nous aimons mieux croupir dans notre ignorance que de chercher à en sortir [ID., Hist. II, 13]
Enfin, lui dit-il, c'est l'amour du luxe qui est cause de cette fainéantise où tous les esprits, excepté un petit nombre, croupissent aujourd'hui [BOILEAU, Longin, Sublime, 35]
Croupissant comme vous faites tranquillement dans des passions injustes [MASS., Car. Fausse confiance.]
Dans quelle ignorance avaient croupi les peuples d'Occident [VOLT., Mœurs, 73]
C'est en vain que je connais les devoirs, si je croupis dans l'erreur [DIDER., Religion naturelle, 1]
Mais à l'homme on crie en tout lieu, Qu'il s'agite, Ou croupisse au gîte, Tu nais, bonjour, tu meurs, adieu [BÉRANG., Bohém.]
En parlant des eaux, être stagnantes, se corrompre par la stagnation.
Et fonder un empire où croupissaient des eaux [MILLEV., Invention poétique.]
Au fond des Lois croupit une eau dormante et sale ; Là, le monstre se plaît aux vapeurs qu'elle exhale [LA FONT., Adonis.]
Fig.
Ces fautes passagères qui, n'ayant pas longtemps croupi dans le cœur, n'ont pas eu le loisir de le gâter [MASS., Conférences, Voc. à l'état eccl.]
Demeurer dans des conditions de putréfaction, en parlant de matières végétales. De la paille qui croupit dans une mare. Le fumier croupissait dans la cour de cette ferme.

REMARQUE

  • Croupir se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut exprimer l'action : cette eau a croupi longtemps ; et l'auxiliaire être, quand on veut exprimer l'état : cette eau est croupie.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    El chemin se croupi Renarz, Si coloie [tourne le cou] de toutes parz [, Ren. 765]
    Lors s'estoit li prestre avahcié ; Si a veü trestot debot Renart, qui seur un angle crot [, ib. 23448]
    Bleciée fu, si ot peor, Qant ele ne vit son seignor : En la sele où il seut seïr, Vit dant Tybert desus cropir [, ib. 2614]
    Et quant el voit la mescheance, Si quiert honteuse chevisance, Et s'en vait au bordiau cropir, Plaine de duel et de sopir [, la Rose, 6183]
    Si voit-il sovent que ge plore, Et que ge me plains et sospir, Por ce qu'il me fait trop cropir Delez la haie, que ge n'ose Passer por aler à la rose [, ib. 3246]
    Des autres fu [Povreté] un poi loignet, Cum chien honteus en ung coignet, Se cropoit [s'accroupissait] et s'atapissoit [, ib. 457]
    Princes nobles, bons rois des Frans, Ne me fai plus croupir sous bans Ni dessous haches [, Un dit de vérité]
  • XIVe s.
    Qui croust en sa maison, il n'aura jà que paine ; N'aventure n'ara qui à honneur le maine [, Guesclin. 16678]
    Yver fait champs et arbres vieulx, Leurs barbes de neiges blanchir. Et est si froid, ort, pluvieux, Qu'emprès le feu convient croupir [CH. D'ORL., Ball. 121]
  • XVIe s.
    Embarrassé d'une grande diversité de choses, l'esprit perd le moyen de se demesler, et cette charge le tient courbe et croupy [MONT., I, 139]
    J'escrivois cecy environ le temps qu'une forte charge de nos troubles se croupit plusieurs mois, de tout son poids, droict sur moi [ID., IV, 198]
    Notre esprit se constipe et se croupit en vieillissant [ID., IV, 221]
    La plus calamiteuse et fraile de toutes les creatures, c'est l'homme ; elle se sent et se veoid logée icy parmy la bourbe et le fient du monde, attachée et clouée à la pire, plus morte et croupie partie de l'univers, au dernier estage du logis et le plus esloingnié de la voulte celeste [ID., II, 156]
    La sanie eschauffe les parties qu'elle touche et croupit, et d'elles s'eslevent vapeurs putredineuses [PARÉ, VIII, 33]

ÉTYMOLOGIE

  • Croupe ; Berry, gourmir, groumir provenç. crupir.

croupir

CROUPIR. v. intr. Rester couché dans ses ordures. Cet enfant croupit dans ses langes. Il ne faut pas laisser croupir un malade dans la saleté. Fig., Croupir dans le vice, dans l'oisiveté. Croupir dans l'ignorance.

Il signifie aussi, par extension, Se corrompre et pourrir dans une eau stagnante, en parlant de Certaines matières. De la paille qui croupit dans une mare.

Il se dit encore des Liquides qui sont dans un état de repos et de corruption. Les eaux qui croupissent deviennent puantes. De l'eau croupie.

croupir

Croupir long temps en un lieu, Diu aliquo in loco desidere, siue residere.

Eau croupie, ou croupant, croupissant, dormant, qui ne coule point, Reses aqua, Stagnans aqua, Pigra.

croupir


CROUPIR, v. n. CROUPISSANT, ANTE, adj. [Krou-pi, pi-san, sante,: 3e lon aux deux dern.] Croupir se dit des eaux, qui se corrompent faûte de mouvement. Croupissant, qui croupit: Les eaux croupissantes, qui croupissent, deviènent puantes. = On le dit, par extension, d'un enfant au maillot, d'un malade qu'on n'a pas soin de changer assez souvent de linges. "On le laisse croupir dans son ordûre, dans la saleté.
   Il s'emploie élégamment, au figuré. "Croupir dans le vice, dans le péché, dans l'oisiveté, y demeurer long-temps.
   À~ les laisser croupir dans le mépris,
   Dont le public les a déja flétris.       Rouss.
Le Proverbe dit: il n'y a pas de pire eau que celle qui croupit; les gens sournois et taciturnes sont les plus dangereux. Dans cette phrâse, le terme de comparaison est employé au propre, et l'aplication s'en fait au figuré. Cela est du style familier.

Synonymes et Contraires

croupir

verbe croupir
1.  Se corrompre par stagnation.
2.  Rester dans un état abject.
s'encroûter, s'enliser, végéter -familier: moisir, pourrir -littéraire: stagner.
Traductions

croupir

腐化

croupir

stagnate

croupir

[kʀupiʀ] vi
[personne] → to rot away
croupir en prison → to rot in prison
[eau] → to stagnate
de l'eau croupie → stagnant water